Amy Lyman (Fondatrice de l'institut Great Place to Work) "Les dirigeants fiables n'ont pas besoin d'exiger le respect"

Amy Lyman, fondatrice de l'institut Great Place to Work a publié "The Trustworthy Leader", un livre qui revient sur ce qui fait le succès d'une entreprise.

amylyman83
Amy Lyman, fondatrice de l'institut Great Place to Work © Great Place to Work Institute

 Pourquoi écrire ce livre, consacré aux dirigeants qui connaissent le succès en affaires ?

Dans le cadre mon travail à l'institut Great Place to Work,je rencontre souvent des dirigeants qui ont réussi, notamment les PDG desentreprises du classement Fortune 500. J'ai observé la manière dont ils ontdéveloppé leur entreprise et les éléments qui les ont fait connaître. Lafiabilité est la caractéristique la mieux partagée chez ces chefs d'entreprise.

Qu'est ce qui caractériseun patron fiable ?

Cela implique que les employés fassent confiance à leur PDG etse sentent loyaux envers lui. Les équipes doivent ressentir que le dirigeant lesrespecte et reconnait leur importance en interne. Ce contact entre les salariéset la direction est fondamental : elle renforce la confiance dans la société etse traduit au final par de meilleurs résultats et davantage d'efficacité.

Dans votre livre,vous parlez d?un "cercle vertueux" qui contribue au succès d?uneentreprise. Pourriez-vous nous en dire plus ?

J'ai pu interviewer les PDG des 100 sociétés où ilfait bon vivre publiée par le magazine Fortune. A la question : "Qu'est-cequi vous influence ?", ces dirigeants influents m'ont répété sixqualités qui constituent ce cercle vertueux : l'honneur, l'association laprise de décision, susciter l'adhésion, partager information, développer sonéquipe et gérer l'incertitude. 

Comment un directeur peut-ilrester modeste tout en exigeant le respect de ses employés ?

"Les actions de ces entreprises présentent des gains quatre fois plus importants que la moyenne."

Des dirigeants fiables n'ont pas besoin d'"exiger"le respect. Un contrôle trop strict réduit la créativité et limite lesrésultats potentiels de l?entreprise. En effet, les sociétés qui génèrent lesplus gros chiffres d'affaires sont souvent dirigées par des chefs d'entreprisequi s'intéressent plus à la satisfaction de leurs employés et de leurs clientsqu'à l'image qu'ils projettent d'eux-mêmes. Ceci saute aux yeux lorsque l'on observeles sociétés cotées au sein de la liste américaine des "100 entreprisesoù il faut bon vivre". Les actions de ces entreprises présentent des gainsquatre fois plus importants que la moyenne.

Que faut-il fairepour satisfaire ses employés ?

Les PDG dont je parle rendent leurs employés heureux en les respectantet en leur faisant confiance. Les bons résultats des entreprises dépendent duniveau de délégation des responsabilités à des personnes qualifiées. Lesdirigeants ne devraient pas intervenir dans le travail qui dépasse leursexpertises mais le confier à leurs employés. Paul Purcell, le PDG de RW Baird,une entreprise de conseils financiers, affirme qu'il établit une relation avecses employés en leur montrant son respect. Il les regarde droit dans les yeuxquand il leur parle, pose des questions et écoute les réponses. Se montrer à l'écouteest extrêmement important, non seulement pour les employés mais aussi pour lacroissance de l'entreprise.

Existe-t-il unemeilleure méthode pour recruter des salariés ?

Il n'y a pas une seule bonne méthode. Il est important de ne pas engager des employés uniquement pour leurs CV mais il faut écouter son intuition pendant le processus. Prêter attention à l'attitude du candidat et à sa capacité à s'intégrer dans la culture de l'entreprise. Une des meilleures stratégies que j'ai pu observer consiste à associer l'équipe dans l'entretien et la décision d'embauche. Ainsi, les collaborateurs se sentent impliqués et il est possible d'observer si le candidat ajoutera quelque chose au groupe. 

Autour du même sujet