5 stratégies pour vaincre la peur et l'anxiété

Voici 5 stratégies faciles à mettre en oeuvre, qui vous permettront de réduire votre stress au quotidien.

Dale Carnegie est l'auteur de référence sur le sujet du développement personnel. Il est notamment l'auteur "Comment se faire des amis", publié en 1936.

En 1948, il publie "Prière de la Sérénité", qui propose des techniques pour se libérer des anxiétés tenaces qui nous rendent moins heureux et productifs.

Le livre est né de l'expérience de Carnegie au YMCA de New York City, où il donnait des cours à de jeunes adultes. Carnegie s'est rendu compte que l'anxiété était présente chez la plupart de ses étudiants, peu importe leur profession ou expérience. Il a donc décidé d'écrire un livre qui aiderait ses étudiants à prendre des mesures contre leurs démons psychologiques.

Durant les sept années qui menèrent à la publication du livre, Carnegie a effectué des recherches sur la philosophie ancienne et a parlé à des cadres afin de comprendre leur stratégie pour vaincre leurs inquiétudes. Mais, et ceci est le plus important, il a mené une expérience avec ses étudiants, en leur donnant des conseils pour effacer leurs inquiétudes et en observant ce qui fonctionnait ou non.

Nous avons lu "Prière de la Sérénité" et avons mis le doigt sur les stratégies les plus convaincantes pour réduire l'anxiété quotidienne.

Demandez-vous "Quelle est la pire chose qui pourrait arriver ?"

Il existe une technique très simple en trois étapes lorsque vous êtes tourmenté personnellement ou professionnellement.

Tout d'abord, demandez-vous quelle est la pire chose qui pourrait se produire. Ensuite, préparez-vous à accepter le pire. Pour terminer, trouvez comment améliorer le pire.

"Si un homme consacre son temps à recueillir les faits de manière impartiale et objective, ses inquiétudes s'évaporeront pour laisser place au savoir."

Cette technique se fonde sur une anecdote de Willis Carrier, fondateur de l'industrie de la climatisation. Alors qu'il travaillait pour Buffalo Forge Company, Carrier a réalisé que le nouveau service d'épuration de gaz n'était pas aussi efficace qu'il l'espérait.

Carrier s'est rendu compte que le pire qui pouvait arriver est que son entreprise perde 20 000 dollars. Ensuite, il l'a accepté : l'entreprise pourrait qualifier cette perte de "recherche d'une nouvelle stratégie". Ensuite, il a trouvé comment améliorer la situation : si l'entreprise achetait 5 000 dollars de nouvel équipement, elle pouvait résoudre le problème. C'est exactement ce qu'elle a fait et elle a gagné 15 000 dollars.

Regroupez les informations d'une manière positive

Comme l'a dit Herbert E. Hawks, ancien doyen de Columbia, à Carnegie, "Si un homme consacre son temps à recueillir les faits de manière impartiale et objective, ses inquiétudes s'évaporeront pour laisser place au savoir."

Carnegie propose deux manières de recueillir des faits de manière objective. Vous pouvez prétendre que vous recueillez ces informations pour quelqu'un d'autre et serez donc moins investi émotionnellement dans vos découvertes.

Ou bien, vous pouvez prétendre que vous êtes un avocat qui se prépare à défendre l'autre partie . Vous récolterez donc toutes les informations contre vous. Recueillez les faits des deux parties et vous aurez généralement une meilleure idée de la vérité.

Identifiez les solutions potentielles au problème

Leon Shimkin, à l'époque directeur général chez Simon and Schuster (il en deviendra plus tard le propriétaire), a découvert un moyen de réduire le temps passé en réunion de 75%.

Allez au coeur du problème en cherchant toutes les solutions possibles.© forestpath - Fotolia.com

Il informa ses associés qu'à chaque fois qu'ils désiraient présenter un problème lors d'une réunion, ils devaient soumettre au préalable une note répondant aux quatre questions suivantes : Quel est le problème ? Quelle est la cause du problème ? Quelles sont toutes les solutions présentes ? Quelle solution suggérez-vous ?

D'après Shimkin, une fois ce nouveau système mis en place, ses associés venaient plus rarement le voir pour discuter de leurs inquiétudes.

"Les salariés se sont rendus compte que pour répondre à ces quatre questions, ils devaient recueillir toutes les informations et bien réfléchir au problème", a expliqué Carnegie. Une fois qu'ils avaient fait cela, ils se rendaient compte que "la solution appropriée avait jaillie comme du pain d'un grille-pain."

En d'autres termes, l'action avait remplacé l'inquiétude et la discussion.

Souvenez-vous de la loi de probabilité

La loi de probabilité fait référence à la probabilité qu'un événement spécifique arrive. Servez-vous de la loi pour savoir si ça vaut le coup de s'inquiéter. Il y a de fortes chances que, peu importe ce qui vous inquiète, cela ne se produise pas.

Carnegie écrit que l'US Navy utilisait la loi de probabilité pour remonter le moral des marins. Les marins sur les bateaux-citernes avaient peur d'être tués si le réservoir explosait. La Navy leur a fourni les chiffres suivants : sur les 100 réservoirs qui était touchés par des torpilles, 60 sont restés à la surface et seulement 5 ont coulé en moins de 10 minutes, laissant le temps aux marins de sortir du bateau.

Utilisez le système d'"ordre à seuil de déclenchement"

Cette stratégie est basée sur un principe venant des échanges boursiers. Un investisseur a placé un ordre à seuil de déclenchement sur tous ses engagements. Voilà comment ça fonctionne : Disons que vous achetez une action à 100 dollars et placez un ordre à seuil de déclenchement à 90 dollars l'action. Dès que l'action atteint 90 dollars, vous la vendez sans poser de question.

Vous pouvez utiliser ce principe dans la vie de tous les jours. Par exemple, Carnegie a voulu être romancier, mais après deux années de travail pénible, il n'a pas réussi et a décidé de minimiser les pertes en retournant à ses activités d'enseignement et d'écriture d'oeuvres non-romanesques.

 

Article de Shana Lebowitz. Traduction par Caroline Brenière, JDN

Voir l'article original : 5 strategies for conquering fear and anxiety, from one of the most successful self-help authors in history​

Autour du même sujet