Obtenir plus grâce à la diplomatie dans ses relations professionnelles Les cas où utiliser la diplomatie... et les autres

Quand on parle diplomatie, on imagine tout de suite un haut-fonctionnaire habitué des réceptions et sachant naviguer dans les eaux parfois troubles des relations internationales. Mais les qualités qu'il développe peuvent être tout aussi utiles en milieu professionnel.

 

Obtenir ce que l'on veut "en douceur"

"La diplomatie contribue à réduire le stress"

"La diplomatie est la gestion pacifique des relations entre des individus par l'intermédiaire du dialogue", définit Bénédicte Lapeyre, professeur au Collège d'Europe au département des relations internationales et diplomatiques, dans son ouvrage Etre plus diplomate. Or le quotidien de la vie en entreprise est fait d'échanges interpersonnels : entre un manager et son collaborateur, entre collègues, entre un client et son fournisseur, entre un chef d'entreprise et son actionnaire... Des paroles sont échangées et peuvent parfois être mal interprétées. Un malaise pourra alors s'établir, la communication entre eux risquant même d'être rompue.

 

bénédicte lapeyre, auteur de 'etre plus diplomate'
Bénédicte Lapeyre, auteur de "Etre plus diplomate" © B. Lapeyre

"La diplomatie est utile lorsque l'on cherche à créer ou à maintenir des relations saines entre les individus, mais aussi lorsque l'on souhaite revenir à des relations normales après un conflit", explique la spécialiste. Car une communication réussie, c'est la possibilité de développer une relation de confiance et donc de gagner en efficacité. Lorsque votre interlocuteur se sent écouté et respecté, il sera naturellement plus enclin à accepter un ordre, répondre favorablement à une demande, être réceptif à un argument... De même que le travail sur la relation s'inscrit dans le temps, les bénéfices sont permanents. "La diplomatie permet de maintenir un bon climat dans l'entreprise, elle contribue à réduire le stress", résume Bénédicte Lapeyre.

 

Diplomatie n'est pas faiblesse

Il n'est donc pas étonnant de retrouver les bons diplomates dans les hautes fonctions des entreprises. Pour autant, il est des cas où la diplomatie peut céder la place à une réaction plus tranchée. En particulier lorsqu'il s'agit de créer un électrochoc, suite à un comportement inadmissible d'un collaborateur ou à une crise qui nécessite de rebondir par exemple. Le message passera d'autant mieux si ce coup de fouet est donné par une personne traditionnellement adepte de la diplomatie. Tout le monde comprendra que l'heure est grave.