Managers : trouvez le juste milieu avec votre équipe Le manager, un modèle

Un guide exigent pour lui et les autres

Pour tirer le meilleur de ses équipes, le manager a plus à gagner à apparaître comme un guide qui leur montre le chemin que comme un camarade avec qui on passe de bons moments. Cela passe par l'exemplarité. "Il ne faut pas commettre de fautes face à eux et il est essentiel de toujours donner le meilleur de soi en répondant aux questions, en trouvant des solutions aux problèmes soumis, en assurant une bonne organisation du travail, estime Olivier Georgin. Il faut nous comporter comme si les équipes étaient des chefs d'entreprise pouvant à tout moment se séparer de nous." A partir de là, le manager pourra se permettre d'être exigent avec ses équipes sans pour autant avoir à constamment élever la voix et tout en restant dans une ambiance de travail détendue.

 

Tenir un discours affirmé

"Le manager doit avoir une épaisseur, il ne doit pas se contenter d'être un relais transparent de la direction"

Etre un modèle est incompatible avec une proximité sans limite avec ses équipes. "Le manager doit avoir une épaisseur, il ne doit pas se contenter d'être un relais transparent de la direction", renchérit Gérard Pavy. Ainsi, il ne doit pas cautionner des discours du type 'les objectifs sont trop élevés, on n'y arrivera jamais' ou 'les résultats n'ont pas été atteints mais c'est à cause de la conjoncture, du manque de moyens'. "S'identifier à la victime n'a jamais aidé à obtenir des résultats", analyse le coach. D'autant que le manager ne maîtrise souvent pas toutes les données d'un problème. Il ne doit ainsi pas faire des promesses démesurées : certains collaborateurs pourraient être tentés de trop se reposer sur lui et d'être déçus une fois ramenés à la dure réalité dictée par la hiérarchie. Enfin, il s'agit de ne pas oublier que si le manager n'assume pas son rôle de référent et de guide pour l'équipe, il prend le risque qu'un collaborateur doté de plus de leadership prenne sa place.

Autour du même sujet