L'odorant

Le reproche ne doit surtout pas être fait collectivement. © R.Salin / CCM Benchmark
Lorsque l'on est enfermé entre quatre murs, l'air circule peu. Et les mauvaises odeurs ont tendance à rester prégnantes dans l'espace de travail.
Les odeurs de pieds, de transpiration ou encore l'haleine chargée peuvent dégrader les conditions de travail plus qu'on ne le pense. Mais comment dire à un collègue de travail qu'il sent mauvais ? 
Cela est très délicat dans la mesure où son intimité est touchée. Il faut procéder avec doigté en s'adressant à lui de manière individuelle bienveillante mais franche. Il est nécessaire de le rassurer ou d'être à son écoute. Souvent le collaborateur incriminé n'est pas conscient du problème. Et les changements positifs peuvent être extrêmement rapides.