Donner du sens, du dynamisme et de l'interactivité à votre GPEC

Une démarche de GPEC ne fournit qu'une photographie à un instant t des besoins et ressources d'une entreprise en termes de compétences. Découvrez une démarche qui permet de l'inscrire dans le temps, tout en pratiquant le knowledge management.

Depuis 2005 en France, les entreprises de plus de 300 salariés doivent engager tous les trois ans une négociation sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. La GPEC permet aux dirigeants d'avoir une vision instantanée des compétences requises et des compétences existantes dans l'entreprise, d'en effectuer la comparaison et d'en mesurer l'évolution.

En revanche cette vision statique du capital humain de l'entreprise ne favorise pas le développement organisationnel durable de l'entreprise. Cette cartographie des compétences n'est en aucun cas transférable. Elle représente une photographie instantanée des compétences répertoriées dans l'entreprise tous les 3 ans.

Alors, pour que cet outil dépasse les frontières des ressources humaines et des partenaires sociaux, vous pouvez le rendre dynamique, interactif et utilisable par les collaborateurs de votre entreprise.

Et si demain votre GPEC devenait un des éléments fédérateur de la gestion de la mémoire collective de votre entreprise ?
Avec cette nouvelle démarche pérenne, vous pourrez :
- Favoriser l'utilisation des connaissances essentielles à vos collaborateurs dans le cadre de leurs tâches quotidiennes ;
- Assurer le transfert des connaissances essentielles entre les générations ;
- Réduire fortement les périodes d'apprentissage lors de changement d'organisation ou d'optimisation des processus métiers ;
- Capitaliser les connaissances détenues par vos experts ;
- Améliorer les savoir-faire de vos équipes opérationnelles ;
- Etre mise à jour à chaque évolution du contexte de l'entreprise.

Pour y parvenir, vous pouvez compléter votre investissement initial en couplant ce dernier à la base des connaissances essentielles de votre entreprise et au réseau social des acteurs métiers qui utiliseront ces éléments dans le cadre de leurs tâches quotidiennes. Cette démarche est ici adaptée compte tenu que la GPEC mise en place dans votre organisation définit le périmètre et les communautés professionnelles concernées.

En revanche, pour garantir l'adoption des nouvelles dimensions données à votre GPEC, il est indispensable de planifier la mise en œuvre par communauté professionnelle. Le déploiement est ainsi étalé dans le temps. Cette période favorise l'appropriation et optimise la courbe d'apprentissage des collaborateurs concernés.

Regardons maintenant en détail les apports de la base de connaissances et du réseau social de votre entreprise quand ils sont couplés à votre GPEC.
La base de connaissances essentielles va permettre d'enrichir votre GPEC des bonnes pratiques utilisées dans votre entreprise. Celles-ci permettront de mettre à jour votre référentiel des compétences de manière dynamique, tout en assurant un transfert des connaissances essentielles entre les communautés concernées. Votre plan de formation va également profiter de ce couplage fort car vos formations seront désormais adaptées au contexte de votre activité. Vous venez de créer les liens dynamiques entre les meilleures pratiques au service de vos clients et les capacités à les développer pour les mettre en œuvre dans l'action au quotidien.

Et maintenant, intéressons-nous au réseau social de votre entreprise, le troisième élément de notre démarche et non des moindres, puisque qu'il apporte toute la dimension humaine, sans laquelle votre GPEC n'existerait pas. Dans le même esprit que pour la base de connaissances essentielles, la mise en place de votre réseau social va s'effectuer par communauté. Ce réseau social va formaliser et mettre en perspective les acteurs pour chacun de vos processus métiers et ainsi favoriser la capitalisation des schémas cognitifs utilisés par ceux-ci dans leurs actions quotidiennes.

Vous venez de donner du sens, du dynamisme et de l'interactivité à votre GPEC. Vous possédez désormais un véritable outil de développement organisationnel durable pour votre entreprise. Ce dernier est utilisable par tous, la mise à jour du réseau social est en partie prise en charge directement par les acteurs concernés, La mise à jour des meilleures pratiques est assurée par les experts au sein de communautés de pratiques et le référentiel des compétences peut être alors validé par la direction des ressources humaines et de manière continue.

Autour du même sujet