Savoir "pitcher"

Que vous soyez à la recherche d’un emploi, de nouveaux clients ou simplement devant répondre à une question sur votre personne ou votre activité, alors vous avez besoin d'un bon "pitch" !

Le concept, anglo-saxon bien évidemment, est d'une très grande efficacité et "pitcher" peut faire la différence lors d'une présentation de projet, d'une négociation ou tout simplement dans la communication de tous les jours. Mais attention, un pitch n'est pas un speach, il s'agit d'un discours travaillé à l'avance selon un cheminement précis.

> Introduire rapidement :

C'est le moment où jamais pour faire sensation !
La concision est fortement recommandée : une à deux phrases suffisent largement pour introduire son sujet. Ceci vous évite d'endormir vos interlocuteurs d'entrée de jeu !

> Aller directement au but (straight to the point) :
Après avoir marqué un silence et accueilli les feed-back, aller directement au but.
Tourner autour du pot n'est que perte de temps, d'énergie et de crédibilité.

> Illustrer à l'aide de chiffres-clés, de schémas appropriés ainsi que d'autres supports visuels adéquats :
Pas trop de détails là non plus pour ne pas noyer l'audience.

> Récapituler l'ensemble de la présentation
en guise de mot de la fin.
Et soyez prêt à répondre aux questions :)

Simple, factuel et efficace, le pitch marche aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.
A expérimenter, non sans modération !

Autour du même sujet