Comment et pourquoi créer une formation agile en mode agile

La plupart des formations à l'agilité se limite à une approche conventionnelle. Voila pourquoi et comment utiliser le pouvoir de l'intelligence collective pour obtenir une formation agile en mode réellement Agile.

Le pilotage de l’efficience opérationnelle par la dynamique participative

Opérationnellement, l’agilité est avant tout une approche de management centrée sur la motivation rationnelle de ressources humaines conscientes d’être impliquées dans un projet collectif. Si cette forme d’engagement atteint le niveau « coopératif », alors les freins classiques tels que les changements d’organisation, de méthodes, d’outils ou de techniques, s’estompent dans le consensus et l’efficacité globale.
La transformation Agile implique généralement une évolution mesurée de la culture managériale et des pratiques de communication. Changer de culture n’est pas chose aisée  et il est nécessaire de définir une stratégie consensuelle de conduite du changement adaptée aussi bien aux besoins qu’au contexte (ce qui n’est pas la même chose dans la réalité des relations humaines).
Passer directement à une approche « full Agile » n’est pas non plus toujours la meilleure solution.
Une approche optimale peut, par exemple, se composer d’un hybridage de techniques agiles et classiques, ou d’une version de la méthode agile limitée à certaines techniques choisies prioritairement.

Offre « Formation adaptative »

Dans le cas où les développeurs et les responsables d’applications disposent déjà de certaines connaissances sur les techniques Agiles, mais aspirent à les compléter, les améliorer ou les sécuriser il est alors possible de recourir à une formation Agile en « mode Agile ».
Principe : ce type de formation débute par une présentation d’une structure de savoirs incluant les multiples concepts agiles. Les participants déterminent alors la composition optimale de leur formation : thèmes ou techniques, niveaux d’approfondissement, durées souhaitées, travaux pratiques, etc.
Cette approche est idéale car elle s’avère auto-formatrice. En considérant la formation comme un projet dont les participants sont les clients, elle permet de comprendre et d’utiliser immédiatement les principales techniques agiles :
  • Constitution d’une liste des exigences du produit (la formation),
  • Estimation de la durée en mode agile (Planning Game),
  • Priorisation (avec détection des interdépendances),
  • Découpage en incrément, affichage mural (Kanban),
  • Contrôle de l’avancement en temps réel du projet,
  • Stand-up meeting, rétrospectives à la demi-journée.
Cette approche personnalisée permet  choisir le rythme d’évolution et permet :
  • D’appréhender les principes des méthodes Agiles et les gains résultant de leur mise en œuvre (délais, qualité, adaptabilité, etc.);
  • D’identifier les pratiques agiles compatibles avec votre contexte technique et les éventuelles préoccupations susceptibles de ralentir leur adoption;
  • De coordonner la mise en œuvre du mode agile sur des axes concrets et mesurables de progression à court terme.
Dans un premier temps, les résultats d’une telle approche se matérialisent par une augmentation de la valeur ajoutée des produits et la satisfaction du ressenti des clients.
Dans un second temps cela conduit à l’optimisation des processus de développement et de production.
En résumé, le gain est global et il combine aussi bien l’accroissement de la performance des projets que de  la qualité du développement des applications.
Au final, on constate l’émergence naturelle d’un mode consensuel de relations entre informaticiens et clients et une formidable capacité d’adaptation des équipes à l’acceptation formellement maitrisée des changements.
 

Autour du même sujet