Quatre bonnes raisons de donner votre démission

Quels critères prendre en compte pour déterminer si cela fait trop longtemps que vous êtes au sein de la même entreprise ?

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

Un matin, un ami à nous, gestionnaire de fonds dans une respectable société du Mid-Ouest, s'est rendu au bureau, s'est garé à sa place habituelle mais n'a pu ensuite se résoudre à sortir de la voiture. "J'imagine que je suis resté dans l'entreprise un jour de trop", a-t-il plaisanté par la suite. Lorsque nous lui avons demandé ce qui n'allait pas, il nous a répondu : "Ce n'était pas un élément en particulier, mais un ensemble." Pas étonnant qu'il soit rentré chez lui et ait envoyé sa lettre de démission.
Bien entendu, la plupart des gens ne réalisent pas de façon aussi singulière qu'ils sont dans la même entreprise depuis trop longtemps. D'ordinaire, les angoisses liées à l'emploi s'insinuent en vous puis gagnent du terrain jusqu'à vous consumer entièrement; ce qui peut survenir au commencement d'une carrière ou lorsque celle-ci est déjà bien avancée. A l'obtention de votre diplôme et malgré la frustration, le temps où vous acceptiez le meilleur job disponible et l'occupiez aussi longtemps que possible est révolu. Aujourd'hui, il n'est pas rare de constater que des carrières tout à fait respectables se sont construites autour de plusieurs postes.

Ainsi, comment savoir quand il est temps de renoncer à votre emploi ?

 Ce n'est pas tant des critères spécifiques que nous avons établis, mais plutôt quatre questions pour tenter de trouver une réponse.
La première semble tellement évidente qu'elle tombe quasiment sous le sens; mais le fait que bon nombre de gens ne se la pose pas, y compris notre ami coincé dans sa voiture – diplômé d'Harward, qui plus est – indique qu'il serait judicieux de la poser ici : Avez-vous envie d'aller travailler chaque matin ?
Nul besoin de d'être surdoué pour y répondre. Est-ce que la perspective de vous rendre au bureau tous les jours vous enthousiasme ou vous remplit d'effroi ? Votre emploi est-il intéressant et pertinent ou bien l'exercez-vous uniquement pour toucher un salaire ? Est-il toujours captivant et enrichissant ?
Une femme de notre connaissance a exercé dans le domaine de l'expertise-conseil pendant sept ans. Elle adorait l'entreprise dans laquelle elle travaillait et avait initialement prévu d'y faire sa carrière mais, subitement, elle souhaitait que chaque week-end dure cinq jours. "En gros, j'avais l'impression de rassembler des livres considérables en vue de recommandations pour des gens qui en savaient plus que moi, explique-t-elle. Je me sentais chaque jour un peu plus hypocrite au bureau." Aujourd'hui elle travaille avec bonheur "en premières lignes" du département marketing d'une société de ventes, pour reprendre son expression.
Ensuite, appréciez-vous de travailler avec vos collègues ou bien ne les supportez-vous pas ?  Il ne s'agit pas de rester dans l'entreprise uniquement si vous avez envie d'organiser des barbecues tous les weekends avec votre équipe, mais si vous ne vous entendez pas avec des personnes que vous côtoyez dix heures par jour, attendez-vous à quitter la société un jour ou l'autre. Pourquoi ne pas prendre les devants et commencer à nouer des relations dans une entreprise où vous seriez susceptible de travailler ?
Troisièmement, votre société vous aide-t-elle à remplir vos objectifs personnels ? En d'autres termes, vos valeurs et objectifs sont-ils pris en compte ? Par exemple, êtes-vous amené à voyager plus que vous ne le désireriez, compte tenu de votre choix professionnel ? Est-il satisfaisant au niveau de l'ascension sociale par rapport à votre niveau d'ambition ? Il n'existe pas de bonnes ou de mauvaises réponses à ces questions; il s'agit uniquement de savoir si vous consacrez votre temps à la bonne entreprise.
Enfin, vous imaginez-vous dans un an ? Il faut généralement une année pour trouver un meilleur emploi une fois que l'on a décidé de quitter son poste. Ainsi, scrutez l'avenir du mieux que vous pouvez et déterminez votre place au sein de l'entreprise, les tâches que vous accomplirez, qui vous dirigerez et sous les ordres de qui vous vous trouverez. Si ce scénario ne vous enthousiasme pas, vous perdez votre temps. Ou si vous préférez, vous êtes sur le point de rester trop longtemps.
Soyons clairs : nous ne suggérons pas que les gens démissionnent à la moindre contrariété.
Quel que soit l'endroit où vous travaillez, vous traverserez inévitablement des périodes difficiles et aurez des tâches rébarbatives et sans intérêt à effectuer pour sortir d'une crise et avancer. Mais cela n'a pas de sens de conserver son poste à cause de l'inertie. Ouvrez la porte et évadez-vous.

-------------------
Traduction par Floriane Wittner, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 500 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Carrière