Agent de surveillance de la voie publique (ASVP) : quelles sont leurs obligations 

En France, les agents de surveillance de la voie publique (ASVP) sont des agents municipaux. Ils doivent être agréés par le procureur de la République et prêter serment devant un tribunal d’instance pour pouvoir agir seuls sur la voie publique.

Selon le Ministère de l'Intérieur dans plusieurs réponses écrites (Député Jérôme Rivière question écrite N° 99124 du 26/09/2006, M MESLOT QE N° 106873 du 20/03/2007 et M. GIRAUD QE N° 35857 du 11 octobre 1999) les missions des ASVP se limitent strictement à constater les infractions à l'arrêt et au stationnement des véhicules (hors stationnement dangereux).
De plus la circulaire NOR /INT/D/99/00095/C précise en son article 1-4-1-1 « l'article 7 de la loi modifiant l'article L412-49 du code des communes pose en règle que les agents de police municipale quel que soit leur grade ne peuvent être que des fonctionnaires territoriaux. La loi prohibe ainsi clairement le recrutement d'agents "supplétifs" exerçant des missions de police municipale en dehors dudit cadre d'emploi. » Les ASVP ne sont pas membres du cadre d'emploi des agents de police municipale.
Ils ne font pas partie de cette filière. Ils ne font partie d'aucune filière ou cadre d'emploi répertoriés dans la fonction publique territoriale. Libre à la municipalité de les intégrer au cadre d'emploi, soit des administratifs, soit des techniques... Malgré cela, certaines communes emploient des ASVP pour compléter des patrouilles de police municipale, ce qui au regard de la loi est illégal (circulaires du 11 juin 2007 et du 15 février 2005). D'autres préfèrent employer des ASVP à la place des policiers municipaux, souvent pour des raisons de coûts salariaux et de formation. Ils doivent porter une tenue clairement différenciée des agents de police municipale (qui évite la couleur "bleu gitane" réservée aux policiers municipaux), ne peuvent porter d'armes, ne doivent pas conduire les véhicules de police (ref circulaire NOR/INT/D/07/00067 du 11 juin 2007 et circulaire NOR/INT/D/0500024/C du 15 février 2005 adressées aux Préfets par le Ministère de l'Intérieur). Ils conduisent souvent des scooters et des vélos, et également des voitures.

Enfin, ils ne sont pas habilités à régler la circulation (art R 130-10 du Code de la Route).
Ils sont recrutés sans concours ou examens et peuvent être contractuels ou fonctionnaires. Il n'est pas prévu de formation spécifique initiale ou continue pour exercer leurs fonctions. Certaines formations existent mais ne sont pas obligatoires...
Voilà en substance ce que dit la loi, mais que faire pour dénoncer les ASVP, chargés aussi de montrer l'exemple notamment aux enfants, quant ils traversent eux-mêmes les passage protégés au feu rouge...l'amende est située à 35 euros, peuvent-ils se la faire infliger par un collègue..? A Montpellier c'est monnaie courante que cette catégorie de personnel municipal s'octroie le droit de déroger à la loi...CQFD

Recrutement