5 outils pour trouver un job rapidement

Utiliser les bons outils est un facteur-clé pour trouver ou retrouver rapidement un emploi. Voici 5 outils innovants pour les gens qui cherchent du travail.

INDEED : l’outil exhaustif qui compile les offres d’emploi
Indeed est un outil gratuit qui permet d’accéder à 400 000 annonces d’emploi en France. A l’image de Google, l’outil se base sur un moteur de recherche et se distingue par le volume et la pertinence de ses résultats.
Pour être exhaustif, l’outil compile les offres de plusieurs milliers de sites d’emploi généralistes (Monster, Cadremploi, Apec…), spécialisés (Vitijob, Jobanim, Emploi-Territorial.fr) ou de grandes entreprises (Sncf, Air France, Orange…).
Pour atteindre un niveau élevé de pertinence, l’outil s’appuie sur de l’intelligence collective : popularité, nombre de clics, nombre de sauvegardes, avis-utilisateurs sur les employeurs...
Enfin, un macro-langage (très proche de celui de Google) permet d’affiner les recherches:
  • la commande intitle: permet de chercher uniquement dans le titre des annonces,
  • la commande “entre guillemets” permet de chercher des expressions exactes,
  • l’opérateur “moins” permet d’exclure des annonces d’emploi,
  • les opérateurs logiques or, and et () permettent des recherches conditionnelles complexes (à la manière des langages de programmation informatique).
Voici, par exemple, la recherche Indeed à exécuter pour trouver un poste de chauffeur ou de livreur avec le permis C en excluant les stages :
(chauffeur or livreur) “permis C” intitle:(-stage -stagiaire -alternance)
Associée à une zone géographique plus ou moins ciblée (Sud-ouest, Île-de-France, 30km autour de Strasbourg…), les recherches Indeed complexes peuvent ensuite être définies comme des alertes : tous les matins, les chercheurs d’emploi reçoivent dans leurs boîtes e-mail les toutes dernières annonces appropriées à leur profil.


PÔLE-EMPLOI : l’outil historique en cours de modernisation
Le site internet de l’institution Pôle-emploi a tendance à avoir mauvaise réputation auprès des chercheurs d’emploi (voire de la presse). Pourtant, l’outil s’est grandement modernisé depuis peu et offre de nouvelles possibilités:
  • chercher des annonces via un réseau d’une centaine de sites web partenaires (Vivastreet, RegionsJob, Apecita...) comme sur Indeed,
  • obtenir des suggestions d’annonces proches si une recherche donne peu de résultats,
  • créer des alertes thématiques quotidiennes par e-mail,
  • envoyer des e-mails et uploader des documents à son conseiller,
  • chercher des offres dans plusieurs régions en même temps (une option pratique oubliée par Indeed),
  • télécharger différentes applications mobiles de recherche d'emploi et d'accompagnement pour trouver un emploi (simulateur d'entretien, cv vidéo, formation en ligne...). 
Outre sa modernisation récente, l’utilité de l’outil est que bon nombre d’annonces d’emploi sont publiées exclusivement sur Pôle-emploi (notamment celles institutionnelles ou issues d’association).
Au final, cet outil historique, pourtant très décrié, reste inévitable pour les chercheurs d’emploi. De plus, son orientation récente vers la transformation numérique et le digital accroît son côté incontournable. Seul bémol : l’absence de macro langage (comme sur Indeed) pour affiner les recherches (et les alertes d’emploi) fait cruellement défaut.

 
LINKEDIN : l’outil pour séduire les chasseurs de têtes
Être recruté ou débauché par un chasseur de tête, c’est l’assurance de pouvoir:
  • accéder à des postes à responsabilité dans des entreprises de premier plan,
  • négocier des salaires plutôt élevés.
Mais pour intéresser les chasseurs de têtes, les chercheurs d’emploi doivent, en premier lieu, être visibles auprès d’eux.
S’inscrire sur l’outil Linkedin permet la visibilité appropriée. Très usité par les employeurs et les chasseurs de tête en recherche de profil d’exception, le réseau social professionnel linkedin permet de promouvoir efficacement son CV (et son réseau de contact professionnel éventuel). Depuis peu, Linkedin permet d’être aussi d’être recommandé par ses contacts professionnels : un atout majeur pour séduire les employeurs exigeants.


BOXMYJOB : l’outil pour organiser sa recherche d’emploi
De nos jours, trouver un job n’est pas aisé. Dans certains métiers particulièrement “embouteillés”, il faut parfois envoyer jusqu’à 200 curriculum vitae pour décrocher un entretien d’embauche. C’est dans ce contexte complexe que l’outil Boxmyjob tente d’aider les chercheurs d’emploi en simplifiant l’organisation nécessaire.
L’outil offre un espace de travail moderne pour ses recherches d’emploi:
  • sauvegarder au même endroit un listing d’annonces issues de sites d’emploi différents (jobboards, entreprises, cabinets RH, chasseurs de têtes, sites institutionnels…),
  • associer à une annonce des informations pratiques (CV déjà envoyé, réponse reçue, appel reçu, coordonnées de l’employeur...),
  • associer une date de rendez-vous à une annonce,
  • recevoir des alertes (sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone) pour ne pas oublier un rendez-vous ou ne pas oublier de relancer un employeur.
Gratuit et conçu pour les chercheurs d’emploi actifs, l’outil est un complément particulièrement utile aux sites d’emploi de référence (Indeed, Pôle-emploi, Linkedin, Monster, Cadremploi…).


GOOGLE : l’outil qui facilite les candidatures spontanées
Répondre à des annonces n’est pas la seule tactique pour trouver rapidement un job : les candidatures spontanées peuvent aussi se révéler une méthode pertinente.
En effet, le grand avantage d’une candidature spontanée, c’est d’être le seul candidat en lice : aucun concurrent à surpasser lorsquel'on écrit une lettre de candidature spontanée
Toutefois, les employeurs n’ayant pas de besoin identifié, il convient de multiplier les envois de CV (en demandant simplement aux entreprises d’étudier votre profil). C’est dans ce cadre que Google peut s’avérer très utile.
Via des techniques avancées de recherche (notamment en tapant “*@domaine.com”), Google permet de retrouver en quelques secondes l’ensemble des e-mails publics d’une entreprise.
Ainsi, utiliser la recherche d’email de Google permet:
  • soit directement d’avoir accès à l’adresse e-mail du service RH,
  • soit de comprendre le format d’email (prenom.nom@domaine.com en général) utilisé par les entreprises... puis en déduire l’e-mail des dirigeants (identifiables sur societe.com) ou des responsables RH (identifiables sur Linkedin).
En complément, des outils (comme verify-email.org ou voilanorbert.com) permettent de valider la pertinence des e-mails déduits et s’assurer que les cv envoyés seront bien reçus.

Autour du même sujet