Entrepreneur, comment mettre au point son offre ?

Après avoir trouvé puis pensé une idée , il est nécessaire de la matérialiser avec deux mots d'ordre: efficacité et rapidité.

Pour entrer de plain-pied dans la réalité de l’entrepreneuriat, le premier pas consiste à "dépasser son projet" : ne travaillez plus sur votre projet, mais sur votre offre. Impliquez de vrais utilisateurs ou clients, qui ont de vrais problèmes et de vraies attentes.

MVP : quid ?

Les coûts de développement d’un premier produit nous rappellent la dure réalité : cela coûte toujours plus cher que prévu... L’exercice consiste donc à réduire vos dépenses au maximum pour créer la première offre en construisant votre MVP, c'est à dire votre Minimum Vialable Product. Il s'agit d'un produit dénué d’options superflues qui permettra à vos utilisateurs de comprendre immédiatement votre valeur ajoutée et d’y adhérer... ou pas. Voici quelques conseils pratiques :

     - Soyez pragmatique: Faites la part entre l’essentiel et les éléments périphériques : Quelle
expérience utilisateur unique dois-je mettre en avant ? Si j’étais contraint de ne garder qu’un seul avantage ou fonctionnalité, lequel serait-ce ?

- Fixez-vous une deadline: Pour développer un nouveau concept, il est utile de se se fixer un temps de développement et un temps de promotion pour tester s’il fonctionne. Si à l’issue de cette phase les résultats sont satisfaisants, alors vous pouvez continuer. Sinon, modifiez votre offre.

- Demandez des feedbacks: Votre entreprise se construit sur le mode du développement par à-coups. Cela vous permet de ne pas avoir peur de faire des erreurs, car vous pourrez la corriger presque immédiatement.

- Apprenez: Toutes les erreurs et tous les succès sont des sources d’apprentissage. N’oubliez pas qu’on ne vous reprochera jamais de vous être trompé, mais on vous reprochera de vous tromper deux fois.

En outre, il existe quelques techniques pour lancer son MVP à moindre coût, Internet étant souvent une façon économique de tester des choses :

- Créez une vidéo courte pour détailler votre offre, en créant un design avec Balsamiq ou Axure et en réalisant un screencast avec Screenr.

- Faites le plus possible "à la main", pour voir si vous arrivez à rendre le service que vous proposez en dépensant le moins de temps et d’argent possible.

- Créez une page d’accueil avec un site permettant de créer ces pages sans savoir coder (instapage.com, launchrock.com, etc).

- Commencez à créer de l’engagement via Facebook et Twitter, en faisant la promotion de vos pages auprès de votre réseau.

- Créez une campagne Adwords.

- Suivez votre fréquentation avec Google Analytics.

La meilleure tactique pour développer votre produit : posez des questions !

N’oubliez pas que celui qui doit être au centre de vos attentions, c’est votre utilisateur, celui qui paie. C’est également lui qui vous donnera les meilleurs feedbacks pour votre produit. Il en est aussi le premier porte-parole. S’il se sent impliqué dans sa construction, il sera plus à même de l’utiliser et d’en parler.

L’objectif n’est cependant pas de lui donner tout ce qu’il veut. Il faut savoir jongler entre ses demandes et votre vision du produit : vous restez le seul décideur de son évolution. Ne demandez jamais à votre utilisateur les nouvelles fonctionnalités qu’il aimerait trouver sur votre produit, mais concentrez-vous sur les problèmes qu’il rencontre.

Dites-vous que la majorité a (presque) toujours raison. Si un utilisateur vous rapporte un problème, ne mettez pas toute votre entreprise en route pour le résoudre. Le problème d’une personne n’est pas le problème du groupe. Notez-le et attendez qu’il réapparaisse. Si plusieurs personnes rencontrent le même, alors peut-être y a-t-il quelque chose à faire.

Les erreurs classiques... et comment les éviter

Si vous vous étiez trompé ? Si vous aviez manqué quelque chose d’évident ? La première erreur serait d’aller trop vite. Réfléchissez avant de vous lancer dans le développement. Un conseil avant de sauter : choisissez 10 personnes et posez- leur les bonnes questions !

Evitez de vous éparpiller : votre nouveau concept doit répondre à un seul besoin. Ne perdez pas vos premiers utilisateurs, ils n’ont pas autant creusé le sujet que vous. Concentrez- vous sur la fonctionnalité clé qui permet à votre produit de résoudre un problème. Aidez vos premiers utilisateurs en leur apportant une solution simple.

Enfin, séparez le design entre l’expérience
utilisateur et le graphisme. Si la valeur
unique de votre offre n’est pas la couleur, vous devez mettre toute votre énergie dans
une expérience utilisateur parfaite. Un produit qui rencontre le succès
n’est pas nécessairement  "sexy", mais c’est avant tout celui qui répond à une demande de
façon efficace. Le fond avant la forme.

Et n’oubliez pas que c’est une première
version, vous aurez tout le temps de l’améliorer. L’inverse est beaucoup moins facile !

Autour du même sujet