Entretien professionnel : l’occasion de réfléchir sur votre employabilité !

A ne pas confondre avec l'entretien annuel d'évaluation qui analyse vos performances de l’année, l’entretien professionnel, obligatoire depuis la loi du 5 mars 2014 a pour objectif d’analyser vos perspectives d'évolution professionnelle et les formations qui peuvent y contribuer.

L' entretien professionnel, qui doit avoir lieu tous les deux ans, s'adresse à tous les salariés, quelle que soit la taille de l'entreprise. Cependant, il doit être également proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d’interruption pour l'un des motifs suivants :- Congé maternité- Congé parental- Congé sabbatique

- Arrêt maladie de plus de 6 mois….

Bien préparé, l’entretien professionnel est l’occasion pour vous de réfléchir sur vos aspirations professionnelles et sur votre employabilité tout au long de votre carrière.

Dans un monde économique et technologique qui s’accélère toujours plus, il est important d’anticiper votre métier de demain et surtout d’appréhender les futures compétences à acquérir.

Régulièrement, nous pouvons lire des articles annonçant la fin de certains métiers et de certaines compétences. Fort heureusement, grâce entre autre aux nouvelles technologies, de nouveaux métiers apparaissent. Le secteur du digital dans lequel évolue Expertime, l'entreprise dans laquelle je suis DRH est symptomatique de cette évolution, même si elle est loin d'être la seule dans ce cas.

Il y a 20 ans, des métiers tels que community manager, data analyst/scientist, intégrateur web, ou bien encore traffic manager n’existaient pas ! Les salariés avertis et proactifs  peuvent se positionner sur ces nouveaux jobs souvent rémunérateurs. L’essentiel est de créer des passerelles entre son métier initial et ces nouveaux métiers porteurs. 

L’entretien professionnel effectué avec votre manager et/ou votre RH semble donc pertinent pour assurer votre avenir professionnel.

L’entretien professionnel est composé en général de 3 étapes :

- Bilan de votre parcours- Votre projet professionnel- Votre plan individuel de développementPour chaque étape, posez-vous les bonnes questions. Voici une liste possible de réflexions.

Le bilan de votre parcours

Après avoir précisé votre formation initiale, vos différentes expériences professionnelles et compétences principales utilisées, posez-vous les questions suivantes : 

- Qu’est-ce que vous réussissez le mieux ? - Qu’est-ce que vous préférez dans votre métier ? 

- Quelles difficultés avez-vous rencontrées? Comment les avez-vous surmontées ? 

- Avez-vous des compétences ou potentialités peu exploitées aujourd’hui ? 

- Quelles sont les compétences qui vous manquent pour évoluer dans votre filière ? 

- Quels sont les métiers très recherchés actuellement ou dans un futur proche dans votre secteur ? Etes-vous attiré par ces nouveaux métiers? 

- Si oui, avez-vous un socle de compétences adaptable pour évoluer vers ce type de métier porteur?

Votre projet professionnel

Votre bilan établi, fixez vos objectifs professionnels en précisant :

- Les nouvelles responsabilités souhaitées- Les modalités de travail- Sous quels délais ?

- Comment les atteindre (moyens à mettre en œuvre : besoin de formation, d’accompagnement individuel,…) ?

Votre plan d'action individuel

Si votre projet est réalisable, avec votre Manager et/ou un membre des RH, vous allez rechercher le dispositif d’accompagnement adéquat et élaborer de façon détaillée votre plan personnel de développement. Il peut être établi sous forme de rétro planning avec les moyens nécessaires pour atteindre votre objectif. Pour cela, vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation (CPF) qui depuis le premier janvier 2016 s'est substitué au droit individuel à la formation (DIF). Soulignons qu'à partir de 1er janvier 2017, le CPF sera inclus dans un nouveau compte : le compte personnel d'activité (CPA).

Il est important de noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un nouveau projet professionnel tous les deux ans. L’entretien professionnel permet avant tout de faire un bilan global de vos compétences et de votre carrière et ainsi vérifier avec votre Manager les nouvelles compétences à acquérir pour assurer votre employabilité dans votre entreprise dans les deux ans à venir et aussi dans votre secteur d’activité.

Tout compte fait, cet entretien qui peut paraître contraignant tant pour l’employeur que pour l’employé est utile sur la durée. Côté employeur, cela lui permet de mettre à jour la cartographie des compétences de l’entreprise et des besoins de formation pour répondre aux besoins de nouvelles activités commerciales. Côté salarié, c’est l’occasion d’exprimer ses nouvelles aspirations professionnelles en lien avec son secteur avec les conseils avisés de son Manager. Un moment donc à privilégier !

 
 

Autour du même sujet