Quelle stratégie de marketing social pour les agences immobilières ?

Les agences immobilières peuvent mobiliser le digital pour mener une véritable stratégie de marketing social.

Le principal avantage du marketing social par rapport aux autres leviers de communication est la finesse du ciblage que permet les divers outils de webmarketing propres à chaque réseau social. Les programmes immobiliers sont des produits visant des clientèles particulièrement précises et identifiées, la diffusion de contenus vers des catégories socio-professionnelles spécifiques de classes d’âge spécifiques est donc particulièrement utiles aux promoteurs immobiliers.

L’aubaine de la géolocalisation

Les biens immobiliers sont également, par nature, des produits géolocalisés, la diffusion de messages promotionnels dans des zones proches des biens proposés est donc extrêmement stratégique. Une pratique qui correspond à l’adaptation digitale des traditionnels dépliants distribués dans les boîtes aux lettres des habitations à proximité des nouveaux lots mis en vente.

Vers des stratégies de long terme

Mais au-delà de ces traductions digitales des stratégies traditionnelles, les réseaux sociaux permettent surtout aux agences de toucher leurs prospects de manière répétée et prolongée. Il y a bien sûr les pages d’agence sur Facebook et les comptes partageant des offres sur Twitter qui rassemblent des professionnels de l’immobilier, de potentiels investisseurs comme des particuliers en recherche de logement, mais la véritable innovation, c’est le retargeting.

Personnaliser le contenu pour renforcer son efficacité

Cette pratique consiste à toucher prioritairement des personnes ayant déjà montré leur intérêt pour un certain type de biens. Les agences peuvent ainsi proposer des contenus spécifiques aux personnes ayant visité leur site web ou fait une recherche les concernant directement. Des publicités personnalisées peuvent alors être intégrées à leurs flux sur les réseaux sociaux. Il s’agit ensuite d’adapter le contenu de la publicité à l’objectif fixé : on pourra ainsi présenter une visite virtuelle d’un bien pour sensibiliser une audience à des nouveautés ou encore rediriger vers des contenus plus détaillés et informatifs les prospects dont les besoins sont plus mûrs et définis.

Le cross-canal de plus en plus incontournable

Car les réseaux sociaux ne sont pas une fin en soi mais doivent être conçus comme complémentaires aux outils traditionnels. Il est ainsi indispensable de faire des ponts entre les différents canaux, en dirigeant des réseaux sociaux vers les sites mais aussi en mettant en avant les plates-formes sociales sur les autres canaux, prospectus, e-mailing, affichage physique, etc. L’expérience cross-canal est d’autant plus importante dans le secteur de l’immobilier où les projets se construisent et se décident sur le long terme et en multipliant les sources d’information.

Les avantages des stratégies de communication sociale correspondent donc particulièrement bien aux besoins des acteurs du marché de l’immobilier. Dans ce secteur plus encore que d’autres, campagnes ciblées et géolocalisées, communication de long terme et aptitude au cross-canal sont les trois clés de stratégies sociales réussies.

Autour du même sujet