Comment améliorer son employabilité grâce aux réseaux sociaux ?

La question de l’employabilité est plus que jamais prégnante. Évoluer de façon autonome sur le marché du travail et trouver un emploi dans des délais et conditions raisonnables est devenu un atout non négligeable. Et les réseaux sociaux semblent être l’outil indispensable.

Devenu désuet, notamment en raison de son caractère statique, le CV est aujourd’hui délaissé au profit du "profil social", véritable support de la e-reputation de chacun, à la fois plus dynamique, plus communautaire et ajustable en temps réel. Plus qu’un simple inventaire à la Prévert des compétences, expériences et formations vantées par le candidat, le profil social est donc aujourd’hui un véritable mode de collaboration entre individus dans le double objectif de constituer un réseau d’intérêts et de valoriser, auprès de lui, son employabilité.  Retour, en conseils, sur les bons et les mauvaises usages du réseau social professionnel.

Vitrine d’un savoir-faire, vecteur de crédibilité, mais aussi plateforme d’information et de veille tant sur l’actualité que sur le secteur, les médias sociaux constituent un outil complet et personnel, permettant à chacun d’améliorer tant sa maîtrise des enjeux et mouvements de son secteur que  de développer ses relations et les mettre au service de son ambition professionnelle.

Oser forcer les interactions

Jamais un outil n’a permis de se présenter et "se vendre" aussi facilement, pour autant que chacun en maîtrise les codes et usages à savoir :

Adopter une démarche beaucoup plus interactive. C’est en effet à travers des échanges et du partage d’information que les réseaux sociaux fonctionnent

Oser Activer les liens faibles (des personnes éloignées) car ils donnent accès à un réseau plus vaste  (autres communautés, autres centres d’intérêts, autres informations véhiculées) et présentent plus de chance de trouver une réponse.

Anticiper, construire et animer son réseau

Un réseau ne se construit pas lorsque l’on en a besoin, c’est trop tard. Il s’anticipe et se construit bien en amont. Une fois construit, il s’entretient et il s’anime mais surtout il doit être utilisé à bon escient:

Etre positif et clair : ne pas formuler une demande dans le vide : les gens ont souvent peu de temps et ne savent pas comment aider : il faut les guider et formuler clairement les attentes en suggérant le "comment" 

Entretenir un réseau relationnel en complément d’une présence sur les réseaux sociaux.

Eviter le réseau à sens unique et le réseau jetable : utiliser des contact pour un but précis puis le jeter une fois l’objectif atteint

Réseaux sociaux / Réseaux