Eren Bali (Udemy) "15 millions de personnes suivent des formations sur Udemy"

Créée en 2010, la place de marché de cours en ligne est devenue une star des Mooc dans le monde. Son cofondateur détaille son projet et livre ses ambitions.

Comment vous est venue l'idée de créer Udemy ?

Eren Bali est le cofondateur d'Udemy © S. de P. Udemy

Eren Bali. J'ai grandi dans un petit village de Turquie où les structures éducatives étaient peu nombreuses. Lorsque ma soeur a fait son entrée au lycée, mes parents ont décidé de lui acheter un ordinateur avec une connexion Internet. J'en ai alors profité pour l'utiliser afin de me former aux mathématiques, ce qui m'a permis de gagner la médaille d'argent aux olympiades internationales ! Même si il n'y avait rien de vraiment organisé à cette époque sur le web, cette expérience m'a fait prendre conscience qu'un jour Internet deviendrait le meilleur outil pour acquérir de nouvelles connaissances. En 2010, j'ai cofondé Udemy, une marketplace dédiée à la formation en ligne.

Quelle est l'activité aujourd'hui sur votre plateforme ?

Près de 20 000 formateurs sont référencés sur Udemy pour un total de 15 millions d'étudiants. Les thématiques des cours sont très variées : design, programmation, marketing, photographie, etc. Certaines formations sont gratuites, d'autres payantes. La moitié des contenus sont consommés sur mobile. Nos utilisateurs peuvent d'ailleurs les télécharger sur leurs téléphones afin de les consulter en mode hors-connexion. Notre activité est très forte à l'international, seulement un quart de nos utilisateurs sont basés aux Etats-Unis.

Avec tout le contenu gratuit disponible sur le Web, notamment sur Wikipedia et Youtube, pourquoi pensez-vous que la formation en ligne payante ait de l'avenir ?

Les gens pensent souvent qu'ils peuvent trouver tout ce qu'ils veulent sur Youtube mais ce n'est pas le cas. Si vous voulez vous spécialiser dans un domaine bien précis, comme par exemple l'email marketing ou la publicité mobile, vous pourrez sans doute trouver quelques bases élémentaires sur Youtube. Mais si vous souhaitez devenir un expert, il vous faudra du contenu bien plus détaillé et complet. A la différence de certaines grandes écoles, il n'y a aucune sélection à l'entrée sur Udemy : nous voulons que notre plateforme soit ouverte à tous ceux qui veulent apprendre ou se spécialiser dans un domaine.

Qui peut publier des cours sur Udemy ?

Tout le monde peut devenir formateur du moment qu'il est un expert de son domaine. Cependant, notre processus de sélection est assez rigoureux, surtout pour les formations payantes. Après avoir étudié votre CV, notre équipe va regarder les cours que vous souhaitez propose et va vous donner du feedback pour vous aider à l'améliorer. Ce processus est très interactif et prend généralement au moins un mois, puisqu'il faut laisser le temps au formateur de créer ses cours. Nos contenus sont uniquement au format vidéo.

Votre business model est plutôt original. Pouvez-vous nous le détailler ?

"Ce qui importe c'est ce que vous pouvez accomplir grâce à vos nouvelles compétences !"

Nous prélevons une commission bancaire sur toutes les formations vendues sur notre plateforme. Le pourcentage varie ensuite selon les cas. Si c'est le formateur qui a amené un nouvel utilisateur à s'inscrire sur Udemy pour lui vendre sa formation, alors le professeur garde l'intégralité des revenus (à l'exception des frais de transaction, ndlr). Si c'est un étudiant préalablement inscrit sur Udemy qui achète une formation, alors nous prélevons une commission de 50%. Nous proposons également à nos professeurs de bénéficier de programmes d'affiliation permettant de booster la vente de leurs formations. Dans ce cas, la plateforme d'affiliation garde la moitié des revenus, et nous partageons alors le reste avec les professeurs, soit 25% chacun.

L'entreprise réalise-t-elle des bénéfices ? Vous avez levé un total de 170 millions de dollars, prévoyez-vous une nouvelle levée de fonds ?

Udemy n'est pas encore rentable mais nous pourrions l'être si nous arrêtions d'investir dans notre croissance. Nos nouveaux marchés à l'international sont encore jeunes et donc pas encore bénéficiaires. Nous avons cependant suffisamment d'argent en banque pour le moment. Plutôt qu'un tour de financement, la prochaine étape pour l'entreprise sera peut-être une entrée en bourse.

A vos débuts, vous aviez pourtant rencontré des difficultés à convaincre des investisseurs. Soixante d'entre eux avaient même refusé d'investir. Comment l'expliquez-vous avec du recul ?

A cette époque, beaucoup d'entre eux pensaient que l'apprentissage en ligne ne fonctionnerait pas s'il n'y avait pas l'obtention d'une certification officielle ou d'un diplôme à la clé. Pourtant, je n'ai jamais cru à leur utilité et je pense d'ailleurs que toutes ces certifications vont devenir de moins en moins importantes dans le futur. Ce qui importe véritablement c'est ce que vous pouvez accomplir grâce à vos nouvelles compétences ! J'ai d'ailleurs toujours pensé que l'apprentissage et les tests des connaissances devaient être délivrés par deux institutions distinctes. Certains de nos cours visent à l'obtention de certifications existantes mais celles-ci sont délivrées par des entreprises tierces.

Que proposez-vous aux entreprises à travers votre offre "Udemy for Business?

"Udemy est un outil complémentaire aux écoles"

Les entreprises peuvent souscrire à un abonnement mensuel pour leurs collaborateurs qui leur donne accès à un large choix de formations. Ces contenus sont sélectionnés par nos soins en fonction de leurs besoins. Nos clients ont également la possibilité d'uploader leurs propres formations. Ces deux types d'usage font ainsi d'Udemy une destination idéale pour la formation en ligne des employés. Des entreprises comme Paypal, Lyft ou Volkswagen nous font déjà confiance. 

Quelle est votre méthode pour lutter contre le piratage de vos contenus ?

Cette problématique du piratage concerne de nombreuses plateformes et Udemy n'y échappe pas. Il peut donc malheureusement arriver que certains de nos cours se retrouvent sur Youtube ou BitTorrent. Dans ce cas, l'une de nos équipes est chargée de demander aux plateformes et aux utilisateurs de supprimer les contenus diffusés sans autorisation. Il faut cependant noter que les gens qui téléchargent ces contenus de manière illégale sont généralement des personnes qui n'avaient de toute façon pas l'intention de les acheter. Nos data scientists n'ont d'ailleurs relevé aucune corrélation entre la disponibilité de certains cours sur BitTorrent et une éventuelle perte de revenus pour leur créateur.

Quel regard portez-vous sur le futur de l'éducation ? Nos écrans vont-ils finir par remplacer nos écoles ?

Je ne crois pas que les écoles sont vouées à disparaître. Udemy est surtout un outil complémentaire et, de ce point de vue-là, il peut être comparé aux livres. En effet, de la même manière qu'un livre, Udemy vous permet d'apprendre des choses que vous n'auriez peut être pas apprises à l'école. Mais les établissements scolaires auront toujours leur utilité, notamment pour permettre l'interactivité avec les professeurs, les échanges, les ateliers de groupe, etc. Toutefois, avez-vous vraiment besoin de faire un MBA pour vous spécialiser dans un domaine comme le marketing alors qu'il y a de grandes chances pour que ce que vous ayez appris soit dépassé trois ans plus tard ? L'avantage de la formation en ligne est que le contenu est constamment mis à jour.

Les Mooc vont-ils changer notre rapport à l'apprentissage ?

Aller à l'école pendant plusieurs années pour ensuite arrêter de s'instruire du jour au lendemain est assez étrange. Pensez aux exercices physiques : si vous voulez que cela soit efficace il faut le faire tout au long de votre vie. D'ailleurs le pourcentage de personnes qui admettent se servir dans leur travail des connaissances acquises à l'école est faible.

Avec l'intégration de l'apprentissage en ligne au sein de notre système éducatif, les cycles scolaires vont devenir plus courts et moins formatés. Chaque diplômé sera ainsi unique, et disposera de sa propre palette de connaissances. Des ingénieurs en programmation pourront par exemple se spécialiser en médecine ou en management. Et à l'heure de l'intelligence artificielle et de l'automatisation, les jobs nécessitant des compétences variées et uniques seront forcément plus difficiles à remplacer.

Eren Bali est le cofondateur d'Udemy, une plateforme dédiée à l'apprentissage en ligne qui référence 42 000 cours disponibles dans 80 langues. Il est également le fondateur et CEO de Carbon Health, une start-up spécialisée dans le domaine de la santé. En 2014, Eren a fait partie du classement Forbes '30 under 30'. Il est diplômé en mathématiques et en sciences informatiques de l'Université Technique du Moyen-Orient (METU) basée à Ankara.

Et aussi

Mooc / E-RH