Est-il possible de perdre ses heures de Dif ?

dans certains cas, vos heures de dif finissent à la poubelle.
Dans certains cas, vos heures de Dif finissent à la poubelle. © Photomontage JDN / Jérôme SALORT / Anyka - Fotolia.com

Désormais, la rupture du contrat de travail ne remet pas forcément en cause les heures de formations acquises au titre du Dif (désormais CPF). Ainsi, les personnes licenciées comme celles qui sortent d'un CDD les conservent chez leur futur employeur ou peuvent l'utiliser pendant une période de chômage. C'est ce que l'on appelle la "portabilité du Dif". Exception : les collaborateurs licenciés pour faute lourde perdent tous leurs droits. Les démissionnaires peuvent aussi utiliser leur Dif, mais ils doivent pour cela engager leur formation pendant leur préavis.

Les salariés qui partent en retraite perdent de leur côté toute possibilité d'utiliser leur droit individuel à la formation, quel que soit le nombre d'heures qu'ils ont accumulées. Enfin, dernier cas de figure, un salarié qui au bout de 6 ans a accumulé 120 heures de Dif ne peut plus en gagner d'autres : les 20 prochaines heures seront donc perdues.