Syntec : RTT, coefficient, déménagement

La convention collective Syntec propose une grille de salaire, des RTT, des indemnités de licenciement... Voici les choses à savoir absolument lorsqu'on travaille sous la convention Syntec, un secteur qui emploie plusieurs dizaines de milliers de personnes.

La grille de salaire au Syntec

Chaque salarié qui relève de la convention collective du Syntec est classé soit dans la catégorie des ingénieurs et des cadres, soit dans la catégorie des ETAM (employés, techniciens et agents de maîtrise). Les salaires sont indiqués sur la base d'un contrat à 35 heures par semaine, ce qui correspond à la durée légale du travail. En se référant à la grille, on constatera qu'un technicien classé en coefficient 250 gagnera au minimum 1 539,50 euros brut par mois.
Voici la grille des salaires instaurée par la convention collective du Syntec. Si la rémunération la plus basse de l'ETAM commence au Smic, le cadre commence sa carrière à un salaire proche des 2000 euros.

ETAM:

CoefficientsSalaires minima bruts (en euros)
2201 466,00
2301 482,50
2401 511,00
2501 539,50
2751 617,55
3101 717,30
3551 845,55
4001 979,00
4502 121,50
5002 264,00

Cadres et ingénieurs :

CoefficientsSalaires minima bruts (en euros)
951 919,95
1002 021,00
1052 122,05
1152 324,15
1302 627,30
1503.031,50
1703 422,10
2104 227,30
2705 435,10

Les RTT au Syntec

La convention collective du Syntec stipule que le volume horaire hebdomadaire peut varier de 35 h à 38 heures 30. La modulation du temps de travail doit dans tous les cas assurer une compensation aux employés travaillant plus de 35 heures par semaine. Les salariés en forfait peuvent bénéficier d'une hausse de salaire plutôt que des RTT.

Les coefficients au Syntec

Chaque salarié relevant de la convention collective du Syntec est rattaché à un coefficient. Les coefficients varient de 95 pour les cadres et ingénieurs débutants à 270 pour les cadres et ingénieurs expérimentés occupant des postes à fortes responsabilités. Les ETAM sont, quant à eux, classés du coefficient 220 pour les employés débutants au coefficient 500 pour les agents de maîtrise expérimentés.

La classification au Syntec

La convention collective du Syntec présente un système de classification permettant de classer chaque salarié. Cette classification varie de la position 1 qui comprend les débutants à la position 3 qui comprend les ingénieurs et les cadres dont les postes nécessitent des connaissances complexes ainsi qu'un fort sens des responsabilités.

La grossesse au Syntec

Les collaboratrices travaillant dans une entreprise dépendant de la convention collective Syntec depuis plus d'un an verront leur salaire maintenu intégralement durant la durée du congé légal (congé maternité). Les indemnités versées par les régimes de prévoyance et la Sécurité sociale seront déduites des versements. Dès leur troisième mois de grossesse, les employées relevant de la convention collective du Syntec peuvent bénéficier d'une réduction du temps de travail de vingt minutes par jours sans voir leur salaire diminuer.

Le déménagement au Syntec

Pour être pris en charge par l'entreprise, le déménagement pour se rapprocher du lieu de travail doit correspondre aux besoins réels de l'entreprise. La convention collective du Syntec ne prévoit pas de congé pour déménagement, c'est à l'entreprise de décider ou non de les instaurer.

La période d'essai au Syntec

La durée de la période d'essai dépend de la classification de chaque salarié. Un employé de coefficient 200 à 355 bénéficiera d'une période d'essai d'un mois renouvelable un mois, un agent de maîtrise de coefficient 400 à 500 bénéficiera d'une période d'essai de deux mois renouvelable deux mois et un cadre ou un ingénieur bénéficiera d'une période d'essai de trois mois renouvelable trois mois.

Le préavis au Syntec

La convention collective du Syntec prévoit un préavis d'un mois pour les ETAM de moins de deux ans d'ancienneté et d'un coefficient inférieur à 400. La durée du préavis est relevée à deux mois pour les autres salariés.

La démission au Syntec

Tout contrat de travail peut être résilié à condition que le préavis soit respecté. La démission doit être notifiée par lettre de démission recommandée avec avis de réception. Pour les salariés qui sont en CDI, il est possible de quitter son entreprise grâce à la rupture conventionnelle du contrat de travail.

Le décès au Syntec

La convention collective du Syntec prévoit des jours de congé en cas de décès d'un proche. Ces congés exceptionnels sont de deux jours en cas de décès d'un conjoint ou d'un enfant et d'un jour en cas de décès des autres collatéraux jusqu'au 2e degré.

Convention collective Syntec gratuite

Vous pouvez retrouver gratuitement l'intégralité du texte de la convention collective du Syntec à cette adresse.

Conventions collectives