Services de l'automobile : salaire, démission

La convention collective des services de l'automobile propose une grille de salaire, différents échelons, des congés payés... Et de nombreuses autres choses à savoir pour les salariés relevant de la convention collective des services de l'automobile, un secteur qui emploie de plus en plus de personnes en France.

La grille de salaire dans les services de l'automobile

La convention collective des services de l'automobile propose plusieurs grilles de salaire en fonction du poste occupé par le salarié. Cette dernière définit les salaires minima proposés aux différentes catégories d'employés. Les salaires stipulés ci-dessous sont calculés sur la base d'un contrat à temps plein de 35 heures par semaine. Un agent de maîtrise classé à l'échelon 22 touchera par exemple un salaire mensuel brut minimum de 1 970 euros.
Voici les grilles de salaire instaurées par la convention collective des services de l'automobile en fonction de chaque échelon et poste occupé. Même si cela est symbolique et n'apporte rien en termes de pouvoir d'achat, le salarié au 1er échelon gagne un euro de plus que le montant du Smic:
Employés :

ÉchelonsSalaire mensuel brut minimum
11467,25 euros
21482,00 euros
31498,00 euros
41519,00 euros
51545,00 euros
61577,00 euros
71608,00 euros
81658,00 euros
91712,00 euros
101751,00 euros
111798,00 euros
121846,00 euros

Agents de maîtrise :

ÉchelonsSalaire mensuel brut minimum
171712,00 euros
181751,00 euros
191798,00 euros
201846,00 euros
211905,00 euros
221970,00 euros
232090,00 euros
242214,00 euros
252338,00 euros

Cadres :

ÉchelonsSalaire mensuel brut minimum
I A2090,00 euros
I B2214,00 euros
I C2338,00 euros
II A2459,00 euros
II B2705,00 euros
II C2951,00 euros
III A3197,00 euros
III B3443,00 euros
III C3690,00 euros
IV A3935,00 euros
IV B4181,00 euros
IV C4428,00 euros
V4921,00 euros

Les échelons dans les services de l'automobile

Chaque population de salariés est divisée en différents échelons en fonction du poste occupé et de l'ancienneté dans l'entreprise. La classification commence à l'échelon 1 pour les employés débutants qui sont arrivés dans l'entreprise récemment, et finit à l'échelon 25 pour les agents de maîtrise expérimentés. Les cadres débutants commencent leur carrière à l'échelon I A pour la finir à l'échelon V. Les différents échelons influent au niveau non seulement du salaire mais également des primes annuelles.

Les congés payés dans les services de l'automobile

Les salariés travaillant sous la convention collective des services de l'automobile ont droit à cinq semaines de congés payés minimum par an. Viennent s'ajouter à ces semaines des jours de congés exceptionnels pour des congés pour événements familiaux, par exemple, ainsi que des RTT en fonction de la politique de l'entreprise.
Les salariés travaillant à temps partiel bénéficient des mêmes droits aux congés payés que ceux travaillant à temps plein. Dans tous les cas, une semaine de congés comportera autant de jours de congés que ceux habituellement travaillés par le salarié.

La démission dans les services de l'automobile

La convention collective des services de l'automobile stipule que chaque salarié peut librement démissionner de son poste à condition que sa démission soit notifiée par lettre recommandée avec avis de réception (il s'agit donc de la traditionnelle lettre de démission qui n'est pas la même selon qu'il s'agisse d'une lettre de démission de CDI ou une lettre de démission d'un CDD). La date inscrite sur la lettre fait alors office de date de départ du préavis, dont la durée varie en fonction du poste occupé et de l'ancienneté du salarié. Dans les services automobiles, les salariés situés aux échelons 1 et 2 ont un préavis de deux semaines, alors que les salariés situés aux échelons 3 à 12 ont un préavis d'un mois. Les agents de maîtrise des échelons 17 à 19 ont un préavis de deux mois, relevé à trois mois pour les salariés situés aux échelons 20 à 25. Enfin, les cadres peuvent également démissionner à condition de respecter un préavis de trois mois, peu importe leur échelon. S'il ne respecte pas la durée de son préavis, le salarié risque des poursuites judiciaires de la part de son employeur. Outre la démission, les salariés en CDI peuvent également demander à bénéficier du dispositif de rupture conventionnelle.

Convention collective des services de l'automobile gratuite

N'hésitez pas à consulter gratuitement l'intégralité du texte de la convention collective des services de l'automobile à cette adresse.

Conventions collectives