Le processus de recrutement

Recruter un salarié est un événement important dans la vie d'une entreprise. Il est donc important de s'y prendre avec méthode. Voici le processus de recrutement détaillé, de la définition des besoins et du profil jusqu'à l'intégration du nouveau salarié au sein de l'entreprise, en passant par les obligations légales de l'employeur.

Recrutement : de l'ouverture de poste à l'annonce

Avant de recruter, un chef d'entreprise doit commencer par définir les besoins du poste. Le carnet de commandes est plein mais il faut se demander quel type de candidat recruter, à quel poste, avec quel contrat et quelle rémunération. Les questions de durée du contrat et de temps de travail sont essentielles. En effet, un chef d'entreprise veut être certain de la pérennité de son activité avant d'employer un salarié en CDI et à temps plein. Il peut aussi s'avérer utile de se renseigner sur les aides au recrutement. Une entreprise peut en effet avoir financièrement intérêt à embaucher un jeune, un senior ou un chômeur de longue durée.
Une fois le projet d'embauche clarifié, il est temps de publier une annonce. Il existe pour cela différentes manières de communiquer. Il est possible d'en choisir une ou plusieurs :
- Pôle emploi ;
- cabinets de recrutement ;
- réseaux sociaux ;
- sites Internet spécialisés ;
- presse locale ou nationale.
Afin de recevoir des candidatures qui répondent bien au profil recherché, il est important de rédiger une annonce précise en mentionnant l'intitulé de poste, le contrat, la rémunération, le lieu, le temps de travail, et toutes autres informations utiles.

Des sélections des candidatures jusqu'aux négociations

Parmi toutes les candidatures reçues, il va être nécessaire de faire une première sélection en éliminant et répondant à toutes les demandes qui ne correspondent pas à ce que l'employeur recherche. Il convient ensuite de conserver les dossiers de chaque candidat qui se rapproche du profil envisagé. Après une comparaison des CV et des lettres de motivation, une nouvelle sélection s'effectue. Il faut ensuite vérifier les références annoncées des meilleurs candidats. Il est possible de prendre un rendez-vous téléphonique afin d'échanger avec ces derniers autour du poste à créer et de confirmer leur motivation. Dans un second temps, le responsable du recrutement peut demander un entretien visuel avec les candidats qui ont retenu son attention. Enfin, pour s'assurer des compétences des postulants avant l'embauche, l'employeur peut exiger un test qu'il définira en fonction du poste. Si un candidat s'est démarqué et a passé toutes ces étapes avec succès, soit la rémunération convient aux deux parties, soit une période de négociations commence. Le candidat peut en effet demander un salaire supérieur à ce qui était envisagé, ou des avantages tels qu'une voiture de fonction. L'employeur, en fonction de ses possibilités, est susceptible de faire des concessions.

De la signature du contrat de travail à l'intégration du nouveau salarié

L'employeur a trouvé son salarié mais doit désormais rédiger et faire signer le contrat d'embauche. Un certain nombre d'obligations lui incombe : déclaration unique d'embauche, inscription à la médecine du travail, immatriculation auprès des caisses de retraite, tenue d'un registre unique de personnel, d'un registre de l'inspection du travail et d'un livre de paie, et établissement d'une fiche de paie. Enfin, dans le but de le rendre opérationnel et performant, l'employeur a intérêt à intégrer le nouveau salarié au mieux dans l'effectif de l'entreprise.

RH

Annonces Google