Publi-information

Les avantages de recruter une personne handicapée en alternance

Handicap et alternance Collaborateur formé aux métiers de l'entreprise, intérêt financier, "contribution sociétale" et premier pas vers l'emploi : l'alternance est aujourd'hui un contrat gagnant-gagnant entre l'entreprise et la personne handicapée.

Recruter un collaborateur handicapé en alternance est une double chance pour l'entreprise : elle lui permet de se conformer à l'obligation légale de 6% de personnes handicapées dès lors qu'elle atteint 20 salariés mais également de répondre, pour les entreprises de 250 salariés et plus, à l'obligation de recrutement en alternance.

L'alternance est également source de nombreux avantages, liés aux deux types de contrat :

 Le contrat d'apprentissage permet de recruter une personne handicapée à partir de 16 ans et sans limite d'âge ; sa durée est comprise entre 6 mois et 4 ans, avec un minimum de 400 heures de formation hors de l'entreprise par année.

 Le contrat de professionnalisation s'adresse aux personnes handicapées à partir de 16 ans et sans limite d'âge ; il peut être effectué en CDD, pour une durée comprise entre 6 et 24 mois, ou en CDI. La formation ne peut être inférieure à 150 heures.

Entre 2012 et 2014, le nombre de contrats de professionnalisation signés avec des personnes handicapées a augmenté de 55 % et les contrats d'apprentissage de 32%. L'alternance est une solution qui a fait ses preuves !

Efficacité...

Ces contrats sont avant tout une opportunité pour toutes les entreprises de former et de qualifier un collaborateur handicapé. C'est aussi une opportunité pour tous dans l'entreprise d'aller au-delà des préjugés sur le handicap. La confiance s'installe, la solidarité se développe et le regard porté sur le handicap change. De son côté, la personne handicapée, est motivée pour acquérir de nouvelles compétences et trouver sa place dans l'équipe.

... simplicité

L'Agefiph et ses partenaires accompagnent l'entreprise dans la définition de ses besoins et la sélection des candidats. Cela englobe l'identification des organismes de formation, la simplification des démarches administratives, la mobilisation des aides financières existantes et la mise en œuvre, lorsque cela est nécessaire, de solutions visant à compenser le handicap pour adapter le poste de travail. Ils viennent également en appui au tuteur ou au maître d'apprentissage et s'assurent du bon déroulement du contrat.

Et avantages financiers

En complément des aides à l'embauche, des avantages fiscaux et des exonérations de charges existants pour le recrutement en alternance, l'Agefiph propose des aides financières à l'entreprise lorsqu'elle recrute une personne handicapée :

 Pour un contrat de professionnalisation, le montant des aides s'étend de 1 500€, pour un contrat de 6 à 11 mois, jusqu'à 7 500 € pour un contrat en CDI.

 Pour un contrat d'apprentissage, le montant des aides s'étend de 1 500€ pour un contrat de 6 à 11 mois, jusqu'à 9 000€ pour un contrat de 30 à 36 mois.

En outre, à l'issue de l'alternance, si l'entreprise recrute la personne handicapée, elle perçoit de l'Agefiph une aide de 4 000 euros pour un CDI ou de  2 000 euros pour un CDD d'au moins 12 mois. Pour des temps partiels (minimum 16 heures hebdomadaires), ces montants sont divisés par deux.

 

A voir ailleurs

Sur www.agefiph.fr/recruter_en_alternance vous trouverez une présentation détaillée des contrats en alternance et des aides, les contacts utiles mais également les CV de candidats à la recherche d'un contrat en alternance.


 

CDI / CDD