L'entretien annuel : les différentes méthodes d'évaluation Le 360°

Principe

En règle générale le salarié évalué l'est tout d'abord par lui-même, puis par ses collaborateurs et son n+1. Cette évaluation s'effectue à partir d'un formulaire, de 40 à 120 questions, distribué au maximum à une vingtaine de personnes. Cette méthode se décline aussi en 180° (plus restreint) ou 540°, qui implique alors les clients et fournisseurs. Il s'agit donc d'une démarche engageante, tant pour l'évalué que pour l'entreprise.

Pour qui ?

Le 360° est applicable dans toutes les entreprises. Il s'adresse aux managers, cadres, responsables de projet et parfois aux agents de maîtrise. Pour être pertinent, l'évalué doit avoir 1 à 2 ans de présence dans l'entreprise.

Avantages

L'évaluation par l'entourage est anonyme.

Le remplissage du questionnaire prend 30 minutes à 1 heure.

Le 360° est une photographie complète de la réalité perçue par l'entourage.
Le 360° est réalisable pour des compétences précises.

Inconvénients

Il faut s'assurer de la disponibilité de toutes les personnes impliquées.

Les réponses sont parfois subjectives, ne reflétant pas forcément la vérité.

La qualité du rapport de restitution doit être fiable et exploitable pour que la démarche soit fructueuse.

La réelle implication des évalués nécessite celle de la direction.

Les coûts liés au matériel (questionnaire et édition du rapport) et au consultant (compter au minimum une journée).

Et après ?

La restitution par un consultant, un coach ou un psychologue est faite sous forme de graphique, de débriefing et de discussions. La démarche ouvre le plus souvent sur un plan de formation ou de coaching. Un entretien avec le responsable des ressources humaines peut également avoir lieu avec l'accord de l'évalué.

Entretien d'évaluation