Julien Brault (Endemol Shine) "Notre objectif est d'atteindre 15% du CA d'EndemolShine avec du brand content"

Le directeur de la stratégie, du digital et de la diversification de la société de production de télévision était l'invité de l'émission #Media.

Julien Brault, le directeur de la diversification et du digital d'EndemolShine France était l'invité de l'émission #Media présentée par le JDN et CB News ce mercredi. Présent sur Youtube depuis 2013 et comptant 13 millions d'abonnés, le groupe a lancé 6 chaînes de divertissements (humour, jeux vidéo, lifestyle...) portées par des influenceurs. Une pierre essentielle dans l'offre brand content du groupe qui s'appuie sur une équipe d'une dizaine de personnes.  

Aujourd'hui, plus un projet audiovisuel du groupe ne se développe sans une narration multi-écrans. Sur le jeu, EndemolShine a décliné ses jeux télé sur applications mobile, sur la télé-réalité le groupe délivre de plus en plus de contenus exclusifs sur les réseaux sociaux... Une manière de prolonger l'expérience télévisuelle, comme avec la réalité virtuelle, par exemple avec MyTF1 VR en permettant à l'utilisateur de se mettre dans la peau d'un jury de The Voice, ou en vivant la vie d'un candidat de Secret Story.

Intégration de l'offre Netflix chez SFR, punition du CSA à l'encontre de l'émission Touche Pas à mon Poste, perte de puissance du papier... il livre aussi son analyse de l'actualité chaude du moment.

Endemol et Shine avaient fusionné au niveau mondial en 2014 pour former un géant de la production, avec environ 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires. En France, la fusion n'est effective que depuis mars 2017. Le groupe gère les droits de programmes comme Secret Story, Money Drop, Les douze coups de Midi, Miss France, The Voice ou encore Super Nanny. 

Media / Hashtag Media

Annonces Google