Ces acteurs qui vous aident à remplir votre déclaration d'impôts

Ces acteurs qui vous aident à remplir votre déclaration d'impôts Les experts comptables ne sont pas les seuls à proposer leurs services aux contribuables au moment de souscrire leur déclaration de revenus. Start-up et grands groupes investissent aussi le créneau.

Il ne vous reste que deux jours pour envoyer votre déclaration d'impôts. Si vous avez opté pour la version papier. Car si vous déclarez vos revenus en ligne, vous disposez de quelques jours, voire quelques semaines de plus. Vous n'êtes pas à l'aise avec l'exercice ? Pas d'inquiétude, start-up, grandes entreprises mais aussi avocats fiscalistes et experts comptables lancent des solutions pour vous aider.

En cas de situation complexe, mieux vaut s'adresser à un expert de la fiscalité

Côté start-up, TacoTax, créée en 2016 et spécialisée dans l'optimisation fiscale et patrimoniale à destination des particuliers, a inauguré cette année un service en ligne d'assistance à la déclaration d'impôts. Comment ça marche ? Tout commence par un court questionnaire (situation familiale, activités, finances, logement) qui vise à déterminer le degré de complexité de la situation fiscale du contribuable. Ensuite, l'utilisateur est "guidé par un collaborateur, formé par des avocats fiscalistes, au travers d'une assistance téléphonique et, en cas de télédéclaration, d'un partage d'écran", explique Aldric Emié, fondateur de TacoTax. Il vous en coûtera 29,95 euros pour une déclaration "classique" et 49,95 euros pour une plus complexe. A ce jour, la start-up se targue d'avoir "optimisé 6 000 situations fiscales" depuis la création du site. "Ce qui comprend les demandes d'assistances pour défiscaliser, les déclarations de revenus ou les simples questions", détaille l'entrepreneur. "Nous avons commencé à travailler sur l'assistance des contribuables dans leurs démarches fiscales assez tôt, il y a un an. On sait depuis un an et demi que le prélèvement à la source va arriver et on tient à être le premier site privé en place à ce moment-là, pour permettre aux contribuables de faire des réclamations, leur expliquer ce qui a changé et administrer le reversement de trop-perçus."

Du simple partage d'écran au remplissage complet de la déclaration de revenus, plusieurs solutions existent

Autre entrepreneur à s'être lancé sur le créneau, Marie-Cécile Clémence, avocate fiscaliste spécialisée dans l'immobilier et les impôts locaux. Elle a fondé le cabinet M2C Avocat en octobre 2016 qui propose, lui, des Fiscabox. L'une d'entre elles, la Tax Box, propose d'établir vos déclarations fiscales, parmi lesquelles la déclaration d'impôt sur le revenu, la déclaration d'ISF ou la déclaration de CVAE pour les professionnels. Ce service coûte 500 euros par déclaration, ce qui comprend la collecte d'informations et l'établissement de vos déclarations. Si la TaxBox a seulement été utilisée, pour l'instant, par des particuliers, ce n'est pas le cas des autres box qui séduisent surtout les professionnels : Marie-Cécile Clémence revendique "une cinquantaine de clients depuis la création de l'entreprise, dont 80% d'entreprises et 20% de particuliers".

Les jeunes pousses ne sont pas les seules à s'intéresser au filon : le groupe La Poste devrait lui aussi lancer un service d'aide à la déclaration de revenus. C'est ce qu'a annoncé fin mars son président, Philippe Wahl, sur Europe 1. Confronté à une érosion constante de son activité traditionnelle de distribution de courriers, le groupe poursuit sa stratégie de diversification. Les contribuables qui auront du mal à remplir leur déclaration, qui se fera obligatoirement en ligne à partir de 2019, pourront se rendre dans leur bureau de poste habituel, moyennant finances, et se faire aider par des conseillers de la Banque Postale. Formés aux déclarations de revenus d'ici à la fin de l'année, ces derniers pourront répondre aux questions des clients dans 500 à 600 bureaux, principalement situés dans les zones dites "prioritaires". Comprendre, les zones rurales qui souffrent de précarité numérique. Ce service devrait être lancé dès 2018. Contactée par le JDN, la direction de la Banque Postale indique toutefois n'en être encore "qu'au stade de la réflexion. Nous n'avons rien de très concret pour l'instant, c'est trop prématuré pour en parler". Affaire à suivre.

Des services gratuits sont également à la disposition des contribuables. Les experts comptables, notamment, proposent des consultations gratuites du 15 au 23 mai 2017. Il est également possible de joindre un professionnel par téléphone. En 2016, les experts comptables ont traité 42 000 appels.

Concernant son projet de service d'aide à la déclaration de revenus, la Banque Postale indique n'en être encore "qu'au stade de la réflexion"

Outre ces rendez-vous ponctuels gratuits, certains acteurs se font fort jouer les intermédiaires entre les professionnels de la fiscalité. Mafiscalite.com, par exemple, vous met en relation avec des avocats fiscalistes pour vous aider dans vos démarches fiscales et administratives, dont la souscription de la déclaration de revenus. Le site s'adresse aussi aux professionnels, pour qui des experts fiscaux sont également référencés. Les tarifs varient de 49 euros pour 15 minutes de conseils par téléphone à 199 euros si vous voulez qu'un avocat fiscaliste remplisse complètement votre déclaration d'impôt.

Enfin, si vous ne cherchez pas forcément un professionnel de la fiscalité pour vous aider, ce qui est toutefois vivement conseillé en cas de situation fiscale complexe, vous pouvez vous rendre sur une plateforme comme Needelp.com. Sur ce site, des particuliers proposent des services à leurs voisins. La gamme de services disponibles est très large : du déménagement au remplissage de déclaration d'impôts. Un formulaire sur le site permet de définir son besoin, d'indiquer une localité, une date précise et, surtout, le budget que l'on veut allouer à la tâche. Comment être sûr que la personne qui va nous venir en aide possède bien les compétences requises pour le faire ? La question se pose, surtout en matière fiscale. "On contrôle l'identité de ces jobbers et on leur fait passer des entretiens avant d'activer leur profil sur le site, assure Guillaume de Kergariou, le fondateur de Needelp. Au cours de l'entretien, on se concentre sur l'objectif et les compétences du particulier qui propose ses services." Pour l'aide à la déclaration d'impôts, le jobber "doit posséder une certaine expérience professionnelle qui permet d'attester de ses compétences administratives. Sur ce créneau, il s'agit surtout de retraités qui ont travaillé en tant qu'assistant administratif", rassure-t-il.

Revenus / Déclaration d'impôts