L’ordinateur le plus puissant est toujours en Chine

Avec sa puissance de calcul de 33,86 pétaflop/s, la machine chinoise Tianhe-2 trône toujours dans le palmarès des supercalculateurs connus les plus puissants de la planète…

Le célèbre classement biannuel mondial des supercalculateurs les plus puissants vient d’être publié sur le site Top500.org. Pour la 5e fois d’affilée, c’est la Chine qui le domine avec son Tianhe-2. Un ordinateur développé par l'Université nationale de technologie de la défense, qui atteint la puissance de 33,86 pétaflop/s (voir tableau ci-dessous).

Le reste du podium est aussi identique à celui du dernier classement, paru il y a six mois. C’est toujours la machine Titan du Département de l’Energie des Etats-Unis qui occupe la deuxième marche avec une puissance de calcul mesurée de 17,59 pétaflop/s. Sur la dernière marche du podium, c’est encore un supercalculateur du département de l’Energie américain, le Sequoia et ses 17,17 pétaflop/s. 

Une seule entrée dans le dernier Top 10

La seule entrée dans le Top 10 est celle du Shaheen II, un système Cray installé à l’Université des sciences et technologies du roi Abdallah, en Arabie Saoudite. Sa puissance de 5.536 petaflop/s le classe à la 7e place.

La France ne figure qu’à la 29e place du classement, avec le Pangea, le supercalculateur de Total et ses 2,098 pétaflop/s. Une nouvelle machine plus puissante est toutefois annoncée au CEA, mais il faudra attendre 2017 pour qu’elle atteigne 25 pétaflop/s. 

Classement des 10 supercalculateurs les plus puissants au monde
NOM (FOURNISSEUR) / PAYS Puissance de calcul  (en pétaflop/s)
1- Tianhe-2 (NUDT) / Chine 33,863
2- Titan (Cray) / Etats-Unis 17,590
3- Sequoia (IBM) / Etats-Unis 17,173
4- K computer (Fujitsu) / Japon 10,510
5- Mira (IBM) / Etats-Unis 8,586
6- Piz Daint (Cray) / Suisse 6,271
7- Shaheen II (Cray) / Arabie Saoudite  5,537
8- Stampede (Dell) / Etats-Unis 5,168
9- Juqueen (IBM) / Allemagne 5,008
10- Vulcan (IBM) / Etats-Unis 4,293

A lire aussi :

 

IBM / Supercalculateur