Le data analytics : catalyseur de nouvelles sources de chiffre d'affaires

Etude KPMG sur le data Analytics Pour la plupart des entreprises, l'analyse de données représente d'abord l'opportunité d'accroître le chiffre d'affaires, devant un levier d'efficacité opérationnelle.

Les usages les plus fréquents du data analytics portent sur l'amélioration de la performance de l'entreprise, devant l'amélioration de l'expérience client. Des usages respectivement mis en œuvre dans 42% et 41% des 300 entreprises européennes et nord-américaines interrogées par KPMG et l'Economist Intelligence Unit dans le cadre d'une étude qui vient de paraitre.

"Dans les trois prochaines années, le data analytics est perçu comme un accélérateur de changement : près de la moitié des dirigeants que nous avons interrogés affirme que de telles initiatives vont permettre de prendre des risques supplémentaires pour prévoir et mettre en œuvre des changements stratégiques", estime KPMG. "L'analyse des données ouvre ainsi de nouvelles possibilités en matière de méthodologie et de mesure statistique de qualification des risques de performance."

Du côté des bénéfices attendus, une large majorité de répondants (55%) évoque l'analyse de données comme catalyseur de nouvelles sources de chiffre d'affaires, et 36% comme moyen d'étendre des sources de chiffre d'affaires existantes. Les responsables consultés pointent ensuite son potentiel en vue d'améliorer l'efficacité opérationnelle (48%). 
graph
Indicateur tiré de l'étude sur le data analytics réalisée par KPMG et de l'Economist Intelligence Unit. © KPMG

CMS / Big Data