Comparatif MBaaS : quelle plateforme cloud choisir pour lancer son app mobile ? Une nouvelle offre à découvrir dans le portefeuille cloud d’Oracle

Nouveau venu sur le marché du cloud computing, Oracle met les bouchées doubles pour rattraper les leaders. Parmi ses nouvelles offres : Mobile Cloud Service, l’offre MBaaS de l’Américain.

Un service basé sur Oracle Mobile Application Framework

Oracle MCS dispose d’un module Analytics qui permet de suivre l’activité des utilisateurs d’applications mobiles via les appels aux API Cloud. © Capture / JDN

L’éditeur peut s’appuyer sur son framework de développement Oracle Mobile Application Framework (Oracle MAF), un modèle de développement qui peut solliciter le catalogue d’API Cloud aujourd’hui proposées par l’éditeur. Stockage, gestion des utilisateurs, synchronisation online/offline et service de push sont les quatre briques de base de ce catalogue auxquelles il faut ajouter quelques fonctionnalités intéressantes, comme SAML Oracle Security Assertions Markup Language (un composant issu d’Oracle Fusion Middleware) ou encore Oracle Mobile Cloud Service Analytics (pour assurer le suivi de l’activité des utilisateurs). Les fonctions exécutées côté cloud sont assurées en JavaScript/Node.js.

Le service est facturé simplement par million d’interactions utilisateur, avec des packages additionnels payant pour le stockage et les interactions additionnelles.

Points forts Points faibles
Points forts et points faibles d'Oracle Mobile Cloud Service (MCS)
Couverture fonctionnelle, Framework de développement mobile multi-OS, Développements cloud en Node.js, Système d’authentification Oracle SAML Plusieurs data centers en Europe, mais encore aucun en France, Pas de support pour Windows Mobile et BlackBerry par le framework Oracle MAF

Framework / Datacenter