Avec CloudScreener, Linkbynet rend son broker de cloud plus intelligent

Le broker français intègre le comparateur de clouds de CloudScreener. Il doit permettre à ses clients de mieux choisir les clouds qui leur conviennent sur la base d'analyse de performance.

Spécialiste de l'infogérance de systèmes multi-cloud, Linkbynet signe un accord technologique et commercial avec CloudScreener. Dans le cadre de ce partenariat, Linkbynet prévoit d'intégrer la technologie de benchmarking de cloud de CloudScreener à sa plateforme SelfDeploy de déploiement multi-cloud. "Nos clients pourront ainsi, en quelques clics, déterminer quel est le meilleur fournisseur de cloud en fonction des critères de prix et de performances, en vue de déployer des instances sur des infrastructures cloud qui correspondent à leurs attentes", commente Arnaud Cavé, directeur marketing de Linkbynet.

SelfDeploy disposait déjà d'une couche graphique pour comparer les prix des différents clouds proposés à son catalogue. CloudScreener va permettre à Linkbynet de la compléter d'indicateurs de performance.

Le moteur d'analyse décisionnelle de CloudScreener est capable de sonder l'ensemble des clouds proposés par le broker Linkbynet. A savoir : Amazon Web Services, Microsoft Azure et Numergy (Numericable-SFR). Mais CloudScreener va également bientôt permettre aux clients de SelfDeploy d'analyser l'efficacité technique de Google Compute Engine, IBM Softlayer et OVH - dont l'intégration au portail doit être finalisée d'ici quelques semaines.

Reste qu'au-delà des clouds publics, CloudScreener peut aussi calculer des indicateurs de performance liés à des clouds privés. Une possibilité dont Linkbynet entend bien, aussi, faire profiter ses clients, et ce dès juillet prochain. C'est à partir de cette date en effet que les clouds privés (sous OpenStack) seront pris en charge par la console de pilotage SelfDeploy.

Cloud public / Infogérance