OpenStack : place aux premiers grands retours d’expérience en France Cern : l'un des plus gros déploiements OpenStack au monde

Situé de part et d'autre de la frontière franco-suisse, le Cern, organisation européenne pour la recherche nucléaire, est connu pour disposer du plus grand accélérateur de particules au monde (le LHC). Pour donner accès en temps réel aux données du LHC à sa communauté de 13 000 physiciens à travers le monde, le Cern utilise une infrastructure de calcul distribué (grid computing).

Une infrastructure OpenStack basée sur 5 000 serveurs

Face à l'afflux de données lors des phases d'expérimentations de son accélérateur, le centre de recherche s'appuie sur l'un plus grands déploiements OpenStack du monde. L'infrastructure affiche 150 000 cœurs sur 5 000 serveurs hébergés dans deux datacenters basés à Genève et à Budapest.

OpenStack permet aussi aux collaborateurs du Cern de demander, en quelques minutes, des machines virtuelles depuis un portail web. Elles sont notamment utilisées pour de applications de calcul et d'analyse ou comme serveurs de test. Les utilisateurs peuvent choisir Windows, Linux ou tout autre système d'exploitation.

En 2014, le Cern a reçu le premier prix OpenStack SuperUser pour la portée de son projet mais aussi pour ses contributions à la communauté OpenStack. L'équipe cloud tient notamment un blog technique.

Serveurs / Blog