Google lance un nouvel outil pour tester la perf d'un site, et ses optimisations pour mobile

Le test permettant de savoir si une page pourra bénéficier du label mobile-friendly a été modifié et il est désormais associé à celui mesurant la webperf d'un site.

Google a réuni en un seul endroit deux outils qui existaient précédemment de manière indépendante : celui qui mesure la rapidité et la webperf d'un site, sur desktop et sur mobile, et celui qui permet de soumettre une page pour savoir si elle peut bénéficier du label mobile-friendly.

A première vue, il n'y a pas de modifications apportées à l'outil dédié à la mesure de la webperf. En revanche, le test mobile-friendly fonctionne différemment. Auparavant, il donnait une réponse binaire : soit la page était mobile-friendly, soit elle ne l'était pas. Désormais, un score sur 100 est attribué, comme avec l'outil de webperf. Une modification qui intervient alors que le moteur a annoncé avoir récemment renforcé l'importance du critère mobile-friendly dans son algorithme de classement des résultats.

Au final, le test donne donc trois scores sur 100, concernant l'aspect "mobile-friendly" et donc aussi la webperf sur desktop et sur mobile. Il fait aussi remonter les points positifs, moins positifs, et ceux qu'il faut corriger. Un rapport plus complet peut aussi être envoyé par mail.

Google / Algorithme