Salesforce crée un fonds de 50 millions de dollars pour booster son écosystème

Porté par Salesforce Ventures, le nouveau fonds de Salesforce a pour but de financer des projets d'application conçue pour la nouvelle interface graphique Lightning de l'éditeur californien.

Salesforce Lightning : c'est le nom de la nouvelle interface graphique de la suite de gestion de la relation client de Salesforce.  Après ses applications de gestion des ventes et du support client (Sales Cloud et Service Cloud), le groupe de San Francisco a annoncé en mai le basculement de sa brique de gestion marketing (Marketing Cloud) vers cette nouvelle interface. Son déploiement est par conséquent achevé sur l'ensemble de l'offre historique du géant du CRM. La promesse de Salesforce Lightning ? Offrir une interface dynamique et personnalisable, permettant de concevoir ses propres applications métier, à la volée (par glisser-déposer de composants).

L'objectif de Salesforce est désormais de pousser ses partenaires éditeurs à développer des applications aux couleurs de Lightning. Le groupe de Marc Benioff annonce dans cette optique la création d'un nouvel incubateur accompagné d'un fonds de 50 millions de dollars pour accompagner le développement des projets d'app Lightning. Le nouveau fonds est porté par Salesforce Ventures, le bras armé de Salesforce dans le capital risque. La société californienne a par ailleurs annoncé une liste de fonds d'investissement prêts à s'associer à elle pour investir dans ce type de projet (il s'agit de Bessemer Venture Partners, Cloud Apps Capital Partners, Emergence Capital, Kleiner Perkins Caufield & Byers, et Lightspeed Venture Partners).

Fondé en 2009, Salesforce Ventures a investi jusqu'ici dans 150 entreprises basées dans 14 pays à travers le monde. En mars 2016, le fonds d'investissement a par exemple annoncé une prise de participation dans une start-up française. Il s'agit d'Augment. Elle édite une plateforme de réalité augmentée présente dans la boutique d'applications de Salesforce (AppExchange). Cette prise de participation a été réalisée à l'occasion d'un tour de table à hauteur de 4,3 millions d'euros - impliquant également d'autres investisseurs.

Autour du même sujet