Avec Cloud Foundation, VMware s'ouvre au pilotage multi-cloud

La nouvelle solution permet d'utiliser les technologies de pilotage de l'éditeur pour gérer des instances et autres ressources IT sur différents clouds publics. Le cloud d'IBM sera le premier à en bénéficier.

VMware s'ouvre un peu plus au monde du cloud public. A l'occasion de son événement VMworld cette semaine, la filiale d'EMC a annoncé la sortie prochaine d'un nouveau produit dans ce domaine. Baptisé Cloud Foundation, il permet de recourir aux technologies du groupe orientées cloud privé en vue de gérer, aussi, des ressources IT sur des clouds publics (VM, containers, stockage…). L'offre est qualifiée par VMware de Software-Defined Data Center (SDDC) hybride.

Regroupant les logiciels vSphere, Virtual SAN, NSX et SDDC Manager de l'éditeur, Cloud Foundation doit être lancé d'ici fin septembre. Dans un premier temps, son périmètre "public" se limitera au cloud d'IBM. VMware précise qu'il sera ensuite étendu à d'autres clouds publics. Microsoft Azure et Amazon Web Services sont évoqués.

Un service de gestion multi-cloud aussi annoncé

Jusqu'ici, seule l'offre de cloud public de VMware (vCloud Air) pouvait être pilotée depuis les produits on-premise du groupe. Alors qu'il reste le leader incontesté du cloud privé, la société de Palo Alto a donc décidé d'ouvrir les vannes à d'autres offres.

VMware avait-il le choix ? Force est de constater que vCloud Air (initialement appelé vCloud Hybrid Service) n'a jamais vraiment décollé depuis son lancement en 2013. Le plan de développement du groupe autour de cette offre ne manquait pourtant pas d'ambition. La possibilité de doter vCloud Air d'un hébergement en France a même été évoquée. Mais cette initiative n'a finalement jamais vu le jour (en revanche, vCloud Air fait l'objet d'un data center en Allemagne depuis un an). 

En parallèle de Cloud Foundation, VMware a annoncé plancher sur une autre solution de pilotage cloud. Un service en mode hébergé (SaaS) cette fois, qui sera conçu pour gérer des services sur plusieurs clouds tiers - y compris des clouds non-vSphere. Une préversion de ce service a été ouverte à l'occasion de VMworld.

Michael Dell a pris à la parole lors de VMworld

Le président de Dell a également pris la parole lors de l'événement de VMware. Alors que le processus d'acquisition d'EMC par le constructeur texan est toujours en cours, Michael Dell s'est voulu rassurant sur ses intentions. Revenant sur les fondamentaux de VMware, il a notamment insisté sur une priorité vis-à-vis des clients : toujours "chercher à faciliter la mise en œuvre de cloud privé" (des propos rapportés par nos confrères du Wall Street Journal).

A lire aussi :

IBM / Cloud public