PaaS open source : Cloud Foundry désormais compatible avec Docker

La plateforme open source développée par Pivotal se limitait jusqu'ici à une technologie container non-standardisée. Elle va désormais pouvoir supporter Docker.

Désormais rattachée au groupe Dell Technologies, depuis le rachat par ce dernier d'EMC, Pivotal dote Cloud Foundry d'une nouvelle architecture de container. Baptisée Diego, elle doit permettre à la technologie open source de PaaS (Platform as a Service) de prendre en charge des containers Docker.

Jusqu'ici, Cloud Foundry se limitait au support de containers non-standardisés. Leur pilotage était géré par un service d'orchestration développé par Pivotal (et qui n'était donc pas basé sur les outils de Docker ou Google). "Il faut néanmoins se rappeler que Cloud Foundry a commencé à utiliser les containers avant que Docker n'ait émergé. Comme nous nous sommes lancés avant la standardisation des containers, notre approche est donc un peu particulière" souligne Sam Ramji, CEO de Cloud Foundry dans les colonnes de Techcrunch

Etant désormais compatible avec Docker, le PaaS va pouvoir piloter plus efficacement le développement et la mise en production d'applications cloud. En parallèle, Pivotal précise avoir renforcé les capacités de passage à l'échelle de Cloud Foundry. L'environnement de PaaS serait désormais capable de gérer simultanément 250 000 containers au sein d'un même cluster. 

A lire aussi : 

PaaS / Docker