Amazon défie Oracle et MySQL avec "Aurora"

Amazon a présenté son nouveau service de base données comme plus performant que les alternatives open source, et moins cher que les offres propriétaires.

Lors de l'AWS re:Invent 2014, qui se déroule actuellement à Las Vegas, Amazon a dégainé Aurora. C'est un moteur de base de données compatible MySQL pour Amazon Relational Database Service (Amazon RDS).  

Selon Amazon, le service combine la rapidité et la disponibilité des bases de données commerciales avec la simplicité, et l'attractivité du prix des bases open source. Le Senior Vice Président d'AWS, Andy Jassy, a même promis que ce nouveau service assurait des performances "jusqu'à 5 fois supérieures à celles d'une base MySQL", en affichant "un dixième du prix d'une base de données commerciale".

Le stockage SSD d'Amazon RDS s'adapte de manière élastique au besoin, et il est répliqué automatiquement six fois dans différentes zones. Amazon évoque une disponibilité de 99.99%, et promet que les actuelles applications MySQL peuvent fonctionner avec sans devoir être modifiées. La migration vers Amazon RDS depuis une base MySQL doit aussi pouvoir se faire "en quelques clics".

Les tarifs d'Amazon RDS commencent à 0,3 dollar de l'heure. Pour l'instant, le service est proposé en beta, depuis les data centers américains d'Amazon (zone de la Côte Est).

Amazon / Oracle