Le Français Choreus Datacenter lève 400 millions d'euros

Le spécialiste des centres de données entend se donner les moyens de financer un réseau de data centers européen. La construction d'une première infrastructure est prévue à Aubervilliers, près de Paris.

Choreus Datacenter vient de réussir un pari colossal. Fondé en 2007, ce spécialiste français des centres de données annonce un financement de 400 millions d'euros auprès d'investisseurs allemands.

Représenté par David Gasset en France, ce groupe d'investisseurs se dit avoir été séduit par "le montage technologique innovant du projet et son impact sur le bilan énergétique, avec notamment le recours à la trigénération". Une technique qui consiste à produire de l'électricité à partir de gaz naturel, en vue de l'alimentation des serveurs et de leurs infrastructures de refroidissement. Dans cette optique, Choreus Datacenter annonce aussi la signature d'un accord avec GrDF.

L'enjeu de la trigénération ? "Aboutir à une consommation de 20 à 30% d'énergie primaire en moins", indique Sandra Lagumina, directrice générale de GrDF, dans les colonnes de Romandie.com. Autre avantage mis en avant, "la possibilité d'utiliser la chaleur produite par la trigénération pour approvisionner des infrastructures situées à proximité du data center".

La PME française prévoit la construction d'un premier data center d'ici 2015 à Aubergenville près de Paris. Il s'étendra sur deux blocs de 500 mètres carrés chacun, auxquels pourront être adjoints 8 autres d'ici 4 ans.

Serveurs / PME