Dreamforce : Salesforce met le cap sur l'entreprise mobile

L'orientation des entreprises vers le monde de la mobilité est l'une des problématiques clés à laquelle Salesforce entend bien répondre. L'éditeur a notamment annoncé l'ouverture de Salesforce Touch.

De notre envoyé spécial à San Francisco Antoine CROCHET-DAMAIS

La mobilité est mise à l'honneur à l'occasion de Dreamforce 2012. L'événement est en effet l'occasion pour Salesforce de lancer la commercialisation de Salesforce Touch. Annoncé lors de Dreamforce 2011, il s'agit d'un outil de génération d'applications multiplate-forme, faisant appel à HTML5 et doté d'une palette de templates de personnalisation. Ecrire une fois, déployer N fois. Tel est le but recherché. "Cette offre est compatible avec l'iPad et les tablettes Android, mais aussi les tablettes Windows 8", précise Marc Benioff, le P-DG de Salesforce .

Autre initiative utile pour le travail à distance, Salesforce a également confirmé la disponibilité de Chatterbox. Un outil de stockage et partage de fichiers qualifié de concurrent de Dropbox, mais présenté comme mieux taillé pour l'entreprise, et surtout pour les échanges de documents entre terminaux mobiles. Chatterbox s'intègre à Chatter, et permet de partager des documents depuis cette solution de réseau social d'entreprise. Au passage, Marc Benioff a précisé que Chatter comptait désormais 170 000 utilisateurs.

L'infrastructure de Cloud au service de mobilité

Le P-DG de Salesforce a aussi beaucoup insisté sur l'importance des infrastructures de Cloud pour faciliter l'accès aux systèmes d'information en situation de mobilité. "D'où le défi, pour nous, de doter notre offre d'une plate-forme de PaaS robuste", a-t-il souligné. Pour renforcer Force.com, l'éditeur a donc décidé d'introduire une nouvelle brique : Salesforce Identity Manager.

Un service d'identification unique, permettant de centraliser la gestion des accès et d'orchestrer les politiques de provisioning pour l'ensemble des applications reposant sur le Cloud de Salesforce.com (Sales, Chatter, Marketing, Force.com, Site.com, Heroku...). Prenant en charge les standards SAML (1.1 et 2.0), OAuth, OpenID Connect et SCIM,"ce gestionnaire d'identités crée un espace de confiance favorisant l'adoption de notre plate-forme. Un espace qui a aussi son importance pour maîtriser par exemple l'échange d'informations dans Chatter", souligne Marc Benioff.

Enfin, toujours concernant son offre de PaaS, Salesforce a annoncé Force.com Canvas : un outil d'encapsulage dessiné pour faciliter la publication dans Force.com d'applications existantes, construites dans d'autres technologies (comme Java ou à partir des langages Microsoft .Net). Du côté d'Heroku, une infrastructure Java fait par ailleurs son apparition, combinant outils et runtime. Baptisée Heroku Enterprise for Java, elle a pour but de faciliter le développement et déploiement d'applications Java en s'adossant au PaaS de Salesforce. 

Mobilité / Salesforce