HP investit 1 milliard de dollars dans le cloud open source

Le géant planche sur un nouveau portefeuille d'applications open source. Baptisé Helion, il sera conçu pour répondre aux besoins de cloud hybride, et bâti sur OpenStack.

HP annonce s'engager résolument dans la construction d'une offre de cloud computing open source. Cette nouvelle stratégie prend corps au travers d'une nouvelle offre de produits, baptisée Helion. En ligne de mire : proposer une boîte à outils pour gérer une infrastructure de cloud hybride, c'est-à-dire capable d'opérer à la fois un cloud privé mais aussi des instances sur des clouds publics extérieurs à l'entreprise.

L'offre Helion vient compléter les solutions de cloud hybride de HP déjà disponibles (HP CloudSystem, HP Hybride Cloud Management Platform et HP Hybrid Cloud Design Professional Services). Son originalité ? Proposer une infrastructure entièrement nouvelle reposant sur la technologie OpenStack.

"Nous prévoyons d'investir 1 milliard de dollars sur les 2 prochaines années dans des produits cloud, des programmes de développement, et des services de mise en œuvre qui enrichiront les capacités de l'offre Helion", explique le groupe, qui rappelle son engagement dans la fondation OpenStack comme membre fondateur.

Helion s'articule autour d'une brique pivot : HP Helion OpenStack. Il s'agit d'une distribution OpenStack. Disponible pour l'heure en version communautaire, plutôt destinée à la définition de pré-projet, elle fera l'objet d'une édition commerciale d'ici quelques mois. La date exacte du lancement de cette dernière n'a pas été précisée. A Helion OpenStack s'ajoute HP Helion Development Platform : un PaaS reposant sur la plateforme open source Cloud Foundry. Les solutions Helion s'accompagnent, enfin, d'une offre de prestations d'accompagnement (OpenStack Professional Services).

Les services cloud HP Helion seront commercialisés par le biais d'un réseau d'une centaine de fournisseurs, ainsi que dans 20 data centers du groupe, et ce, d'ici 18 mois. Helion sera naturellement intégré par la suite aux plateformes serveurs, stockage et réseau d'HP.

Serveurs / Cloud public