Oracle lève le voile sur son PaaS

Lors de son événement mondial à San Francisco cette semaine, le géant américain a présenté une offre de service de plateforme à la demande.

C'était attendu : Oracle a profité de sa conférence mondiale OpenWorld, qui se tient cette semaine à San Francisco, pour lancer une offre de PaaS (Platform as a Service) digne de ce nom. "C'est la même que celle que nous utilisons pour délivrer nos propres applications en mode SaaS", a notamment indiqué le groupe.

Baptisé Oracle Cloud Platform, le service de plateforme en mode cloud d'Oracle s'adosse à la base de données Oracle Database et au socle Oracle Fusion Middleware. Il est vrai que cette offre existait déjà, mais elle n'avait pas encore toutes les possibilités d'un PaaS.

Au-delà des briques de base de données et de middleware, la solution propose désormais les environnements Java et Node.js côté serveur, ce qui permet de réaliser des déploiements d'applications complètes en mode cloud. Elle s'étend aussi à des services de gestion de back end mobile et des fonctionnalités sociales. Autres évolutions : "de nouvelles fonctionnalités sur le Big Data, l'intégration, sur la gestion des processus opérationnels", complète Oracle.

Serveurs / Oracle