Docker lève 40 millions de dollars

Créée par d'anciens de l'Epitech, la start-up spécialisée dans les containers applicatifs conclut une levée de fonds de série C.

Docker vient d'annoncer avoir conclu une nouvelle levée de fonds. De série C, elle s'élève à 40 millions de dollars.

Pour rappel, la start-up fait la promotion des containers comme alternative à la virtualisation de serveur. C'est une approche qui se veut plus performante, du fait d'un environnement plus proche de la couche matérielle et réseau, mais aussi plus souple. Dans le cadre de cette nouvelle architecture, plusieurs containers, embarquant une application chacune, peuvent être portés sur un OS virtualisé. A la différence d'une VM qui doit contenir un OS, le système serveur (généralement Linux) peut ainsi être mutualisé entre plusieurs containers.

La nouvelle levée de fonds de Docker a été menée par le fonds Sequoia Capital. Fondé par d'anciens de l'Epitech, Docker a annoncé vouloir utiliser cet apport pour booster l'adoption de sa technologie open source, qui a déjà été téléchargée 18 millions de fois. La société compte notamment renforcer son écosystème de partenaires. Un réseau d'acteurs IT qui est déjà bien riche. Depuis quelques mois, tous les grands clouds ont en effet annoncé un à un des services proposant l'architecture Docker. C'est le cas d'Amazon, Google et Microsoft, et plus récemment de VMware.

Serveurs / Levée de fonds