Microsoft révèle les secrets de ses derniers serveurs Azure

Dans le cadre de l'Open Compute European Summit le 30 octobre à Paris, le groupe a dévoilé les spécifications d'une nouvelle génération de ses serveurs Azure.

A l'occasion de l'Open Compute Project European Summit, qui se tient à Paris le 30 et 31 octobre, Microsoft a publié les spécifications d'une nouvelle génération de serveur utilisée pour motoriser son cloud Azure (voir le tableau ci-dessous). Lors de son adhésion au projet Open Compute en janvier dernier, le géant avait dévoilé les détails d'une première configuration matérielle Azure, mais plus ancienne. Aujourd'hui, le groupe va donc plus loin.

"Nous avons testé durant les six derniers mois cette version 2 de cet Open CloudServer, désormais ouverte à la communauté. Et ce pour supporter aussi bien les services IaaS et PaaS d'Azure, mais aussi la messagerie et les outils collaboratifs d'Office 365, ou encore les services de jeux en ligne à latence critique de Xbox Live", explique Kushagra Vaid de l'équipe Serveur de Plateforme Cloud de Microsoft. "Faire converger notre modèle de conception sur un serveur unique pour tous ces usages nous a permis de réaliser des économies d'échelle importantes." Et Kushagra Vaid de préciser : "Nous avons également travaillé à optimiser encore le rapport performance/coût".

Spécifications de l'Open CloudServer version 2
BriqueDétail
Source : Microsoft
ProcesseurDual processeur, Intel Xeon E5-2600v3 (Haswell), Capacité de 28 cœurs par serveur lame
RéseauRéseau haut débit virtualisé, 40Gb/s Ethernet, et routage RDMA sur réseau Ethernet convergent (v2)
Modularité matériellePossibilité d'ajouter des composants en fonction des besoins (type carte, accélérateur FPGA...)
StockageFlash (avec m.2 Flash)
Modularité de la RAMPossibilité de configuration à 128Go, 192Go ou 256Go
AlimentationCapacité à délivrer 1600 watts
  Source : blog de Microsoft

 

Serveurs / Azure