Comme AWS, Dropbox déploie un réseau mondial de points de présence

Le réseau de "PoP" doit améliorer l'accès au service en ligne de partage de documents. Depuis l'Europe, les transferts de fichier vers Dropbox pourront être beaucoup plus rapides.

Avec pour objectif d'améliorer la performance de son service, Dropbox annonce avoir déployé un réseau mondial de 11 points de présence (PoP). Cinq sont situés aux Etats-Unis, trois en Asie, et trois en Europe (plus précisément au Royaume-Uni,  aux Pays-Bas et en Allemagne). "Leurs localisations ont été choisies en vue d'optimiser au mieux les connexions de nos utilisateurs", précise Jean-Denis Greze, responsable ingénierie chez Dropbox. 

En se dotant d'un réseau mondial de PoP, le spécialiste du partage de fichiers en mode SaaS suit donc les traces des grands clouds, comme Amazon Web Services. Avec cette initiative, Dropbox entend montrer, une nouvelle fois, que sa valeur ajoutée ne se situe plus seulement au niveau de l'étendue fonctionnelle de son offre, mais aussi dans ses infrastructures.

11 serveurs de proxy branchés sur un backbone mondial

L'ensemble des utilisateurs du service SaaS, y compris ceux ayant souscrit à son forfait d'entrée de gamme (gratuit), bénéficient du réseau de PoP. Sans oublier les clients ayant choisi l'option d'hébergement de l'application en Europe (rappelons que cette possibilité est proposée aux organisations clientes de Dropbox Business et Enterprise, comptant plus de 250 postes). 

Réduire le temps de latence et accélérer les transferts de fichiers

Les points de présence de Dropbox se présentent sous la forme de serveurs de proxy. Ils sont conçus pour établir rapidement la liaison avec les data centers de la société californienne  - en évitant d'avoir à attendre l'accusé de réception (TCP) nécessaire pour se connecter. En aval, ces PoP sont reliés aux centres de données de Dropbox via un backbone maison.

"Au final, cela nous permet de supprimer le temps de latence nécessaire à l'établissement d'une nouvelle connexion lorsque l'utilisateur souhaite synchroniser ses données, et de démarrer le transfert immédiatement", indique-t-on chez Dropbox. Le dispositif se traduit par des performances réseau nettement améliorées. "En France, par exemple, la mise en place des serveurs proxy a permis d'augmenter la vitesse médiane des téléchargements de 40% et celle des transferts d'environ 90%", souligne Jean-Denis Greze.  Dans le même temps, l'ensemble des transactions sont chiffrées (notamment via le protocole de cryptage TLS 1.2), aussi bien au niveau des data centers que des serveurs proxy.

Carte des points de présence de Dropbox (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

© Dropbox

Le lancement d'une politique de peering pour booster les performances

Toujours dans l'optique d'améliorer les performances d'accès à son service, Dropbox annonce également la mise en place d'une politique de peering ouverte et gratuite. Objectif : permettre à n'importe quel opérateur télécoms ou FAI (qu'il soit BtoC ou BtoB) de brancher son réseau sur le sien (voir les spécifications techniques pour réaliser une telle passerelle).

Enfin, Dropbox profite de ces annonces pour introduire une série d'améliorations au sein de sa nouvelle console d'administration à destination des entreprises (AdminX). Au programme : la possibilité de contrôler l'utilisation de comptes personnels Dropbox au sein d'un environnement Enterprise, mais aussi un journal d'audit amélioré ou encore la possibilité de créer un processus sur-mesure pour la validation des terminaux utilisés (des nouveautés disponibles, elles, dès le forfait Dropbox Business). Parallèlement, la console AdminX est étendue à la prise en charge de Dropbox Paper, permettant un meilleur contrôle des politiques d'accès à l'outil de création de contenu et de ses fonctions de partage.

Pour la suite, Dropbox annonce qu'il va continuer à enrichir AdminX. L'environnement doit, notamment, être doté au premier trimestre 2017 d'une possibilité de vérification de sous-domaine, en vue de faciliter les déploiements à grande échelle.

Datacenter / Hébergement