Windows 10 Creators : les nouveautés pour l'entreprise au crible

C'est une mise à jour principalement centrée sur le graphisme et la 3D. Mais les possibilités de sécurité et d'administration de l'OS sont aussi renforcées.

La prochaine mise à jour de Windows 10 sera axée sur la manipulation 3D. D'où le nom donné au nouvel opus par Microsoft : Windows 10 Creators. Dans cette optique, l'éditeur va notamment introduire des fonctionnalités de capture d'objets en 3D ou de retouche d'image 3D (via Paint), notamment. Mais, Windows 10 Créateurs doit, aussi, intégrer de nouvelles possibilités ciblant plus particulièrement les professionnels et les entreprises. Des fonctionnalités qui concernent à la fois la sécurité et l'administration du système d'exploitation.

Améliorer la détection des cyberattaques

En matière de sécurité, la mise à jour Creators inaugure une toute nouvelle brique : le Windows Defender Security Center. Il s'agit d'une console conçue faciliter le contrôle de l'état de sécurité de l'OS à tous les étages (niveau de protection réseau, contre les virus, performance du système, sécurisation de la navigation web...)

La mise à jour Créateurs de Windows 10 introduit le Windows Defender Security Center. Une console qui doit permettre de faciliter le contrôle de l'état de sécurité de l'OS. © Capture

Toujours en matière de sécurité, la Creators Update vient améliorer Windows Defender Advanced Threat Protection (Defender ATP). Apparue lors de la mise à jour précédente de Windows 10 (l'Anniversary Update), cette brique est dessinée pour faire face aux attaques informatiques avancées qui ont pu pénétrer les réseaux et systèmes d'entreprise. Microsoft entend notamment optimiser la capacité de Defender ATP à détecter ces attaques - via par exemple l'analyse des menaces persistant uniquement en mémoire dans le noyau de l'OS.

Dans cette nouvelle version de Defender ATP (limitée à l'édition Windows 10 Enterprise), les administrateurs vont également avoir la possibilité d'alimenter le centre Windows Security de façon personnalisée. "Ce qui leur permettra de bénéficier d'alertes faisant appel à leurs propres indicateurs de sécurité", explique Microsoft. "Ce flux pourra contribuer à enrichir les modèles de machine learning de Defender ATP, accélérant par ricochet l'identification et le blocage des malwares dans le cadre d'environnement IT spécifique."

Les capacités de Defender ATP à réagir à une menace seront par ailleurs renforcées : sa console va intégrer dans cette optique de nouvelles possibilités d'actions activables en un clic (en termes d'isolation de machine, de mise en quarantaine ou blocage de fichiers, de nettoyage de processus...). L'objectif étant d'optimiser les temps réactions lors d'une attaque.  

Une gestion de parc qui se veut plus performante

Côté outils d'administration, la mise à jour Créateurs sera livrée avec une console enrichie de suivi des mises à jour (Windows Analytics) offrant de nouvelles perspectives de personnalisation de la télémétrie. Un nouvel outil de conversion UEFI fera également son apparition pour l'occasion. Dans les versions Professional, Education et Enterprise de l'OS, il sera par ailleurs possible de désactiver les mises à jour automatiques pendant une période maximum de 35 jours. Et si le service Windows Update reste activé, la mise à niveau des pilotes pourra néanmoins être évitée. 

Point intéressant, le gestionnaire d'imprimante de la Creators Update va prendre en charge les imprimantes en mode cloud. Pour être détectés, les terminaux d'impression devront être répertoriés et paramétrés via le service cloud d'annuaire d'entreprise de Microsoft (Azure Active Directory). 

De nouvelles fonctions de MDM 

Pour finir, de nouvelles fonctionnalités permettront de protéger les données de travail sur les terminaux nomades personnels sans avoir à faire appel à des outils tiers de gestion de flotte mobile (Mobile Device Management). Les règles permettant de protéger l'accès aux données, via Windows Information Protection, pourront être affinées. Des messages d'information seront aussi introduits pour alerter un utilisateur souhaitant ouvrir une application pour laquelle il n'a pas de droit d'accès.

A lire aussi :

Microsoft / Windows

Annonces Google