Comment le Cirque du Soleil passe à l'ère du spectacle interactif

Comment le Cirque du Soleil passe à l'ère du spectacle interactif Le célèbre cirque international commence à mettre le numérique au cœur de ses spectacles. Sa DSI est en train de se transformer pour accompagner ce nouveau virage.

Revendiquant pas moins de 175 millions spectateurs depuis son lancement en 1984, le Cirque du Soleil est une institution dans le milieu du cirque. Sa spécificité ? Proposer des spectacles sans animaux, avant tout centrés sur les acrobaties et des univers scénarisés et poétiques. Vendant environ 12 millions d'entrées par an, le Cirque du Soleil compte aujourd'hui pas moins de 8 productions simultanées en tournée à travers la planète, et 10 permanentes (à Las Vegas, Orlando, New-York et au Mexique). Chacun de ses spectacles est conçu comme une performance unique, en termes de numéro, de narration, de mise en scène... Au total, le Cirque du Soleil compte pas moins de 5 000 salariés dont environ 1 300 artistes.

Déjà plusieurs expérience mettant le digital au service du cirque

Fort d'une culture du renouvellement permanent, le Cirque du Soleil s'est très vite emparé du digital comme levier au service de la magie de son univers artistique. Actuellement en tournée aux Etats-Unis et au Canada, l'un de ses tous derniers spectacles (Toruk – Le premier Envol) a été l'occasion de réaliser une grande première sur ce terrain. Inspiré du film Avatar de James Cameron, il plonge les spectateurs dans un univers d'effets spéciaux visuels avec lequel ils peuvent interagir via une app mobile. L'application permettra de les géolocaliser dans le public en vue de leur envoyer des jeux de lumière de manière personnalisée et contextuelle.

Une app mobile pour rendre les spectateurs acteurs du spectacle

L'app mobile affiche aussi sur l'écran du smartphone des images en réponse à certains tableaux du spectacle. Elle peut faire apparaître par exemple des yeux de loup ou des lucioles, les spectateurs étant pour l'occasion invités à tourner leur appareil vers la scène. L'objectif : transformer le spectateur en acteur de la féerie de la mise en scène. "Avec l'émergence de la technologie et des téléphones intelligents, nous avions l'opportunité de proposer au spectateur 'une expérience augmentée' et multimédia. Il s'agit là d'un bon aperçu de ce que nous croyons être le futur du divertissement", commente Patrice Trottier, VP Information Technology & CIO du Cirque du Soleil.

Des lucioles descendent ici vers la scène et le public. De manière synchronisée, des images de lucioles apparaîtront sur les smartphones des spectateurs ayant téléchargé l’app du spectacle, donnant l’impression qu’elles se posent dans le public. © Capture JDN extrait d'une vidéo

En coulisses, un serveur de calcul haute performance (SAP Hana) se charge de centraliser les données de localisation des téléphones mobiles des spectateurs. Grâce à des algorithmes de traitement géospatial, le système fait ensuite le lien avec les consoles de son et d'éclairage qui pourront ensuite personnaliser leurs actions. 

Mais ce n'est déjà plus le seul projet digital déployé sur scène par le Cirque du Soleil. Pour son spectacle actuellement à l'affiche à Broadway (Paramour), le cirque fait voler une formation de drones de façon synchronisée. Le dispositif (qui repose sur un algorithme de pilotage spécifique, et une coordination des drones par caméra infrarouge) a été développé en lien avec l'Institut de Technologie de Zurich.

Vers une DSI au service de la créativité artistique

Lors du spectacle Toruk du Cirque du Soleil, une app mobile permet au public de devenir acteur de la mise en scène. © Capture JDN extrait d'une vidéo

"Au sein de la DSI, nous avons mis en place une première équipe d'architectes chargée d'explorer les besoins du Cirque du Soleil en matière de digital. Et ce, avec pour objectif d'épauler à la fois la création artistique, ainsi que le marketing et le business", indique Patrice Trottier. "En termes de mise en œuvre, l'idée est d'adopter une démarche de proof of concept basée sur l'intégration de briques existantes plutôt que des développements complets. Développer des systèmes n'est pas notre métier."

Dans le cadre de ces projets digitaux, la DSI planche actuellement sur l'idée d'un dispositif vidéo bi-directionnel qui permettrait de rapprocher les troupes en tournée du siège du Cirque du Soleil à Montréal. "Les premiers fans de nos spectacles sont les salariés. C'est ce qui nous amène à réfléchir à ce concept", explique Patrice Trottier. Plusieurs pistes sont envisagées, y compris l'idée de retransmettre au siège (à Montréal) les spectacles distants en donnant la possibilité aux employés de réagir aux numéros des artistes via un écran retour installé sous les chapiteaux.

Cap sur le cloud pour plus d'agilité

En parallèle, la DSI du Cirque du Soleil évolue vers le cloud. L'objectif étant d'abord d'éviter d'avoir à installer des serveurs sur les lieux des spectacles itinérants, mais aussi d'évoluer vers une organisation informatique plus agile. Déjà une grande partie des systèmes centraux (qui s'adossent aussi à l'offre SAP) ont basculé dans cette nouvelle configuration. C'est notamment le cas du SIRH (SuccessFactors) ou de la gestion des approvisionnements (Ariba).

Côté applications plus spécifiques, le Cirque du Soleil a fait le choix de se tourner vers le cloud Azure de Microsoft. Pour l'heure, la DSI y a déployé sa plateforme d'intégration d'applications, mais aussi un système maison taillé pour suivre le minutage des spectacles et calculer les droits d'auteur des artistes. Directement utilisé par les équipes en tournée, ce système tire parti de la présence mondiale du cloud de Microsoft pour offrir une connexion quel que soit le lieu géographique. En 2017, le mouvement du Cirque du Soleil vers le cloud va s'intensifier. La mise en œuvre d'Office 365 est en cours, avec une première tranche de 20% du parc qui a basculé. "Je souhaite également faire évoluer nos systèmes de stockage vers le cloud", ajoute Patrice Trottier. Le basculement de l'ERP SAP en mode cloud est lui-aussi prévu. 

Serveurs / DSI

Annonces Google