Classement : la webperf des 40 ténors de l'e-commerce en France en décembre

Classement : la webperf des 40 ténors de l'e-commerce en France en décembre Parmi les 40 e-commerçants les plus visités en France, lesquels ont été les meilleurs en termes de rapidité d'affichage en décembre ? Décryptage avec notre partenaire Fasterize.

Parmi les grands e-commerçants en France, quels sont les modèles à suivre en matière de performance web ? Lesquels brillent par leur rapidité d'affichage, ou le poids léger de leur page, et plus généralement par leurs bonnes pratiques en matière de ce qu'on appelle la "webperf" ?

Durant le mois critique de décembre, celui des achats de Noël, notre baromètre a mesuré quotidiennement, la vitesse à laquelle s'affichaient, sur les deux principaux navigateurs (Chrome et Firefox), plusieurs types de page web (home, produit et catégorie) des 40 e-commerçants les plus visités en France. 

Aux côtés du temps de chargement complet, le poids des pages et le nombre des requêtes émises ont aussi été pris en compte (la méthodologie complète est consultable en ligne). Les mesures sont réalisées par notre partenaire Fasterize, spécialisé dans la performance web et éditeur d'une solution SaaS dédiée.

Un classement basé sur le Speed Index

Pour rappel, le Speed Index mesure la vitesse à laquelle le contenu s'affiche. Mais si le temps de chargement indique le temps qu'il faut pour qu'une page se charge entièrement, le Speed Index s'intéresse à la dynamique, et à la bonne progression de ce chargement, au-dessus de la ligne de flottaison. Plus le Speed Index est petit, plus la page s'affiche à bon rythme. C'est cet indicateur, essentiel, que nous retenons pour établir le classement. Une définition plus complète, clairement illustrée, et avec la formule exacte utilisée pour calculer ce Speed Index figure sur le blog de Fasterize.

La webperf des 40 e-commerçants les plus visités en France en décembre 2016

Classement - Site Speed Index (moyenne) Temps de chargement moyen des pages (millisecondes) Poids moyen des pages analysées (octets) Nombre moyen de requêtes
1- leroymerlin.fr (+16) 1834 3298 759983 70
2- grosbill.com (-1) 1884 2417 1097828 37
3- ldlc.com (+4) 2043 4158 1578159 192
4- oxybul.com (-3) 2141 4728 1300045 143
5- oscaro.com (-3) 2176 7248 1081373 81
6- bricodepot.fr (-3) 2187 3949 934791 141
7- nocibe.fr (+3) 2319 5180 1552216 116
8- maisonsdumonde.com (+1) 2370 3529 2209496 238
9- kiabi.com (+4) 2382 6205 1666448 221
10- amazon.fr (-5) 2510 6636 4621069 144
11- ebay.fr (=) 2516 3716 2306018 256
12- laredoute.fr (-8) 2575 2670 810608 50
13- lidl.fr (-7) 2604 7480 5607702 144
14- ikea.com (=) 2651 6287 3062739 202
15- blancheporte.fr (=) 2678 5846 2547416 191
16- toysrus.fr (-4) 2713 7812 2091969 162
17- 3suisses.fr (+4) 2842 6133 2237832 143
18- decathlon.fr (-2) 2992 4478 1891535 114
19- lagranderecre.fr (=) 3036 5422 1995438 117
20- sarenza.com (+5) 3107 3764 1287876 105
21- castorama.fr (-1) 3201 5109 2388317 157
22- alinea.fr (+1) 3392 5496 2862243 215
23- booking.com (-1) 3475 5508 1558295 89
24- auchan.fr (-6) 3485 4085 1275133 111
25- groupon.fr (+1) 3630 3938 1427791 71
26- but.fr (+3) 3631 6150 3403976 268
27- sephora.fr (+1) 3772 5752 1950661 164
28- e-leclerc.com (+8) 3817 7892 4885828 253
29- voyages-sncf.com (+2) 3919 7964 2286359 109
30- boulanger.fr (+2) 3991 6758 1835805 146
31- zalando.fr (-4) 4226 7645 3510028 184
32- yves-rocher.fr (-8) 4300 7414 3162061 221
33- darty.com (+1) 4320 8134 3064706 350
34- priceminister.com (-1) 4578 7028 3093811 321
35- cdiscount.com (+2) 4681 11561 3866342 295
36- carrefour.fr (-1) 4786 7348 1436043 232
37- conforama.fr (-7) 4889 11060 2084244 341
38- fnac.com (=) 5065 5771 1746164 141
39- galerieslafayette.com (=) 5946 8545 3131385 102
40- rueducommerce.fr (=) 6542 17170 3796688 507

C'est donc Leroy Merlin qui prend la tête du classement du mois de décembre avec une progression très sensible de son Speed Index, passé de 3181 en novembre à 1834 en décembre. Il ne devance que d'un cheveu le site de Grosbill, qui aura eu un Speed Index moyen de 1884 pour le mois, crucial, de Noël. Ce sont d'ailleurs ces deux sites qui se partagent les meilleurs résultats pour les autres critères : Leroy Merlin a en effet affiché les pages les plus légères en moyenne (moins de 760 Ko), mais Grosbill a affiché les siennes plus rapidement (en 2,4 secondes), et avec moins de requêtes (37 en moyenne). D'après les analyses fournies par Fasterize, un allègement des images dans le carrousel de Grosbill aurait pu lui permettre d'améliorer assez simplement son score…

Si chacun des sites est invité à regarder ses précédents classements pour mesurer son évolution, ils peuvent également se comparer avec la moyenne des 40 acteurs suivis. En décembre, le Speed Index moyen a été de 3244. Les pages se sont chargées en moyenne en 7,1 secondes, pour un poids de 2,63 Mo. Et elles ont généré pas moins de 244 requêtes, toujours en moyenne.

Zoom sur la percée de Leroy Merlin

Comment Leroy Merlin a-t-il pu autant progresser ? Jean-Pierre Vincent, expert technique indépendant spécialisé dans la webperf menant parfois des actions communes avec Fasterize, a vu plusieurs leviers activés. Les images ont ainsi été optimisées : "elles ont été travaillées pour atteindre un poids minimal, sans trop dégrader la qualité visuelle", observe le spécialiste. Il a aussi pu remarquer que ces images sont servies en responsive avec l'attribut srcset, "c'est-à-dire qu'on laisse au navigateur le soin de choisir une image dont la qualité est adaptée à la taille du viewport de l'utilisateur : si celui-ci navigue sur un petit mobile, il n'aura pas les grandes photos".

Le lazy loading d'images a aidé le site de Leroy Merlin à améliorer sa webperf

Autre bonne pratique relevée sur le site : les images en haut de pages ont été privilégiées, les autres étant 'lazy-loadées', "c'est-à-dire chargées uniquement quand nécessaire, libérant ainsi de la bande passante pour les ressources plus critiques comme les CSS, les polices ou, donc, les images mises en avant". Enfin, Jean-Pierre Vincent apprécie que ce site soit "l'un des rares à oser mettre son fournisseur de solution A/B testing en asynchrone, et à ne pas afficher une page blanche pendant que le test s'exécute". Des ralentissements d'affichage avaient pu être observés, et liés au prestataire le mois précédent, mais ce problème a été résolu, et cela a aussi permis au site de prendre la tête du classement.

La Redoute : une régression trompeuse

En décembre, la plus grosse chute est finalement assez mesurée : c'est celle du site de La Redoute, qui perd 8 places malgré un Speed Index honorable, resté sous la barre des 2600 (passant de 2235 à 2575). La baisse est aussi un peu en trompe-l'œil puisqu'elle est due, a tenu à souligner l'expert technique, à un slide qui arrivait un peu tôt dans le carrousel sur la home, ce qui fausse un peu le calcul du Speed Index, en défaveur du site (cette limite du Speed Index a été expliqué dans cet article). Les autres indicateurs de La Redoute restent excellents, avec notamment la deuxième meilleure performance en matière de temps de chargement, de poids et de nombre de requêtes. De belles prouesses techniques, déjà observées les mois précédents.

Lire aussi

 

Blog / Performance Web