Canal+ déploie Microsoft Teams auprès de 6 000 collaborateurs

Canal+ déploie Microsoft Teams auprès de 6 000 collaborateurs 80% de l'effectif du groupe de télévision dispose de l'outil de team messaging, installé dans le cadre d'une migration vers Office 365. Le chef du projet détaille ses avantages et inconvénients.

Canal+ est l'une des toutes premières grandes entreprises françaises à se lancer dans le déploiement de Teams, l'outil de messagerie collaborative lancé fin 2016 par Microsoft en réponse à Slack. Le projet s'inscrit dans un chantier de migration du groupe vers Office 365 (dont Teams constitue désormais l'une des briques). "Les développeurs de notre DSI utilisent Slack. Mais nous avons naturellement été amenés à nous poser la question de l'intérêt de Microsoft Teams dans le cadre de notre migration vers Office 365", explique Vivien Prieur, responsable de projet au sein de la Direction technique et système d'information de Canal+.

Un déploiement en deux phases

Pour le chef de projet, Microsoft Teams présente plusieurs avantages. "Il est d'abord nativement intégré à l'annuaire Active Directory de Microsoft, ce qui n'est pas le cas de Slack. C'est un vrai plus pour gérer les comptes utilisateurs", pointe Vivien Prieur. "Son approche est aussi beaucoup plus conviviale que Sharepoint ou Yammer pour orchestrer le partage de documents dans le cadre du travail d'équipe." Pour piloter cette gestion de contenu, Teams s'adosse à l'application de stockage de fichiers d'Office 365 (OneDrive). Dernier point fort identifié par Canal+ : l'outil reprend les codes ergonomiques des produits Microsoft, "ce qui facilite mécaniquement sa prise en main".

"Teams est nativement intégré à l'annuaire Active Directory de Microsoft, ce qui n'est pas le cas de Slack"

Teams a-t-il des points faibles ? "Certaines de ses fonctionnalités se recoupent avec celles d'autres applications d'Office 365. Par exemple Skype et Yammer intègrent eux aussi la possibilité de chatter. Par ailleurs, la manière de créer des bots dans Teams paraît à première vue moins lisible que dans Slack", constate Vivien Prieur. 

Lors d'une première phase de mise en œuvre initiée il y a tout juste quelques semaines, Office 365 a été déployé auprès de 3 000 salariés de Canal+. Microsoft Teams faisait partie des premiers outils de la suite mis à disposition. Tout comme la messagerie (Exchange Online) vers laquelle les boîtes mails internes ont commencé à être basculées. Les versions Word, Excel et PowerPoint d'Office 365 ont également été activées pour cette première tranche d'utilisateurs. "Nous ouvrons Teams en complément d'Office Online, OneDrive, et le réseau social Yammer - qui va remplacer l'intranet actuel. Ces quatre briques sont d'ailleurs déployées depuis cette semaine auprès de 3 000 collaborateurs supplémentaires", confie Vivien Prieur. Au total, c'est donc 6 000 salariés de Canal+, près de 80% des collaborateurs, qui vont pouvoir accéder à Teams dans les jours qui viennent.

 "250 ambassadeurs sensibilisent les équipes aux nouveaux usages induits par Office 365"

Reste à savoir comment Canal+ va accompagner les collaborateurs dans la prise en main de Teams. Une solution certes puissante (avec une logique de pilotage en temps réel du travail d'équipe), mais dont la logique se révèle très différente des autres outils collaboratifs - type réseau social ou application de gestion de projet. Dans le cadre du déploiement d'Office 365, pour lequel il a été accompagné par le cabinet Lecko, Canal+ a mis en œuvre toute une pléiade de leviers pour faire face au défi de la gestion du changement. Des dispositifs dont les salariés intéressés par Teams vont pouvoir bénéficier. "Nous avons notamment recruté et formé 250 ambassadeurs sur lesquels nous appuyer pour sensibiliser les équipes aux nouveaux usages induits par Office 365, y compris en matière de team messaging. Ce réseau recouvre toutes les directions", explique-t-on chez Canal+.

Par ailleurs, une communauté d'entraide a aussi été ouverte sur Yammer pour répondre aux questions des utilisateurs. Des événements internes organisés physiquement (baptisés Open Forum) ont aussi lieu chaque mois. Tournant sur les différentes implantations du groupe, "ils permettent aux collaborateurs d'aborder les problématiques d'usage des applications Office 365, liées au collaboratif, à la dimension mobile, à la sécurité...", détaille Vivien Prieur. Enfin, Microsoft Teams va faire l'objet d'un guide de prise en main qui abordera différents scénarios d'utilisation de l'outil en matière de travail d'équipe.

A lire aussi

 

Microsoft / Office 365