Dropy, ce Français qui veut ubériser les marketplaces

Dropy, ce Français qui veut ubériser les marketplaces Cette startup lance aujourd'hui sa solution pour transformer en un tour de main un site marchand en place de marché... incluant d'emblée de multiples fournisseurs gérant livraisons et SAV.

C'est un tout nouveau concept de solution de marketplace inventé par une start-up montpelliéraine. L'outil et l'entreprise ont été baptisés Dropy, en référence au drop shipping qui consiste pour un site d'e-commerce à confier à ses fournisseurs la gestion des stocks et des livraisons. La solution se présente sous la forme d'une plateforme taillée pour transformer n'importe quel site marchand en place de marché..., fournisseurs compris. Dans la logique du drop shipping, ces derniers ont directement en charge l'acheminement des commandes. Après une phase de bêta d'un an (par exemple ici), Dropy est officiellement lancé aujourd'hui en version finale.

Des plugins pour WordPress et PrestaShop

"Chaque marchand inscrit peut proposer ses produits sur Dropy et intégrer ceux d'autres commerçants dans sa galerie", explique Antoine Dematté, président et fondateur de la start-up. Au niveau de la transaction financière, Dropy se positionne en intermédiaire : il achète le produit au fournisseur et le revend au site. Pour se rémunérer, il prélève une commission de 5% au fournisseur. La plateforme permet ensuite d'établir une relation commerciale classique. "Les fournisseurs pourront communiquer aux e-commerçants un prix de vente public conseillé, puis leur proposer une remise sur ce prix. Aux sites ensuite d'établir le prix final", détaille Antoine Dematté.

"Nous comptons fédérer plus de 1 000 marchands d'ici la fin de l'année"

Dropy s'articule autour d'une console en mode cloud permettant aux fournisseurs de proposer leur catalogue, puis aux sites de composer leur offre. Aux côtés d'une API, des plugins sont proposés par Dropy pour faciliter l'intégration des produits dans les pages web. Pour l'heure, la jeune pousse en a développé pour deux solutions web d'e-commerce : PrestaShop et WooCommerce (l'outil d'e-commerce de WordPress). Des plugins pour Magento, Wizishop et Shopify sont en projet. En aval, l'intégration se veut invisible. Pour ne pas surcharger les clients en informations, les fiches produit masquent l'existence d'un fournisseur tiers (voir la capture ci-dessous).

Exemple de fiche produit intégré grâce à Dropy, sur un site marchand spécialisé dans les kimonos (Unlimited fightweb). © Capture Dropy

Comment Dropy gère-t-il la délicate question des paniers impliquant plusieurs fournisseurs, et susceptibles de faire exploser les frais de livraison ? En fonction des articles choisis par le client, la plateforme optimise la commande pour qu'un maximum de produits soit pris en charge par un même fournisseur. "Dans le cas d'une commande ne pouvant être gérée par un seul fournisseur, nous faisons en sorte que l'enveloppe à payer au final reste équivalente à celle d'une livraison unique. Tout cela est négocié avec les transporteurs", confie Antoine Dematté.

Côté service après-vente, la plateforme met à la disposition de l'e-commerçant un outil de gestion d'étiquettes de retour. Aux fournisseurs de prendre ensuite en charge les articles renvoyés.

Cap sur le million de références

Dropy s'assure que la politique des marques est respectée par les revendeurs. Dans la même logique, un fournisseur pourra également contrôler qui commercialise ses produits en fonction de sa politique marketing.

Durant sa phase de bêta, Dropy a intégré 450 boutiques (fournisseurs et/ou revendeurs), en très grande majorité françaises. Une première base qui représente un catalogue d'environ 400 000 produits. "Nous comptons fédérer plus de 1 000 marchands d'ici la fin de l'année, et ainsi atteindre 1 million de références. L'objectif est de proposer une vraie alternative à la marketplace d'Amazon. Notre ambition est de valider notre concept en France d'abord, avant d'envisager un lancement dans d'autres pays européens", confie Antoine Dematté. Un lancement à l'international qui pourrait passer par une levée de fonds au deuxième semestre.

La plateforme de Dropy permet de composer une offre e-commerce en sélectionnant produits et fournisseurs. © Capture Dropy

A lire aussi :

Amazon / Marketplace