Comment faire face aux montées en charge sur le Web Tristan Balozian (Pixmania) : "Notre home affiche un taux de disponibilité de 99,996%"

tristan balozian dirige  l'ensemble des solutions techniques du groupe pixmania.
Tristan Balozian dirige  l'ensemble des solutions techniques du groupe Pixmania. © Pixmania

Reposant essentiellement sur des solutions programmées par ses 120 développeurs, Pixmania compte 5,3 millions de visiteurs uniques par mois en moyenne selon Médiamétrie - NetRatings, mais sa fréquentation peut doubler, voire tripler certains jours.


JDNSolutions. Comment garantissez-vous la disponibilité et la résistance aux montées en charge de Pixmania ?

 

Tristant Balozian. Notre home affiche un taux de disponibilité de 99,996%, ce qui est plus qu'honorable dans notre situation. Notre pic commence à partir du 15 novembre et s'arrête après les soldes.

Pour garantir une haute disponibilité pendant cette période, il faut gérer une infrastructure conséquente pour un site de e-commerce : 600 serveurs, réparties dans quatre datacenters, et pas moins de deux pétaoctet de stockage sont mobilisés pour faire fonctionner le site. Le matériel est varié, multimarques, et tout est opéré par l'équipe technique de Pixmania. 20 personnes sont en charge de la production et de la sécurité.

"L'optimisation de la base de données a pour objectif d'en traiter toujours plus et mieux"


Nous avons aussi un comité chargé d'étudier l'architecture technique et ses possibles amélioration. Elle veille donc à déterminer toutes les solutions possibles. Elle s'intéresse aussi de près aux solutions innovantes, propriétaires ou Open Source, et pèse la faisabilité de l'implémentation et surtout la fiabilité de la technologie dans notre structure.

Tout est maquetté. Par exemple, elle a évidemment étudié la possibilité de recourir à une base de données Open Source en plus de celle d'Oracle, que nous utilisons aujourd'hui. Cependant Oracle s'est avéré plus réactif et plus fiable, notamment en termes de support, et sa solution a été jugée plus à même de mieux garantir notre résistance lors de pics d'activité.

 

Quels sont les autres leviers que vous actionnés ?

Nous commençons à avoir recours à la virtualisation en préproduction pour faire face aux pics de charge. Nous sommes aussi en train de faire évoluer la plate-forme vers plus de flexibilité. Cela passe par l'optimisation de la base de données et des traitements. Ces modification ont pour objectif d'en traiter toujours plus et mieux, afin d'améliorer la réactivité sur le catalogue et de mieux résister aux montées en charge.

Serveurs / Serveur d'applications