Malware : le nombre de "ransonwares" explose

Selon un rapport de McAfee, le nombre de malwares exigeant une rançon pour refaire marcher les ordinateurs infectés, a grimpé de 50% en trois mois.

Les "ransomwares" sont ces malwares qui empêchent d'accéder à un ordinateur infecté, et exigent un paiement, la "rançon", pour restaurer l'accès à la machine. Un exemple dévastateur et assez sophistiqué, utilisant l'image de la gendarmerie française, de ces "virus de rançonnement" a déjà été mis en lumière et décortiqué par Eric Freyssinet, chef de la division de lutte contre la cybercriminalité en France sur son blog.

L'éditeur d'antivirus McAfee s'est penché sur cette menace et tire aujourd'hui la sonnette d'alarme. Son dernier rapport révèle que pas moins de 120 000 nouvelles menaces de ce genre ont été comptabilisées au deuxième trimestre 2012. Cela représente une augmentation de 50% par rapport au trimestre précédent.

En deux ans, entre le deuxième trimestre 2010 et le deuxième trimestre 2012, le nombre de nouveaux ransomwares comptés par McAfee a été multiplié par sept. "Les ransomware sont particulièrement problématiques car les dommages sont  immédiats, et bien souvent, la machine infectée devient au final complètement inutilisable. Ainsi, non seulement les données de la victime sont détruites, mais son argent peut aussi être volé", prévient la filiale d'Intel.

Virus / Malware