Dell : jusqu'à 17 000 emplois détruits ?

Alors que Dell pourrait confirmer le 4 février des suppressions de postes en Europe et aux Etats-Unis, des sources évoquent une baisse d'effectif beaucoup plus élevée que prévu.

Les équipes commerciales et marketing de Dell en Europe et aux Etats-Unis ne savent toujours pas officiellement à quoi s'en tenir. Selon le journal The Register, qui avait indiqué une possible vague de suppressions de postes pouvant concerner les équipes commerciales et marketing du groupe en Europe et aux Etats-Unis (lire notre article), elle pourrait être beaucoup plus importante que prévue.

Ainsi, après évoir évoqué le nombre de 9 000 personnes concernées par la réduction d'effectifs, The Register fait désormais état de 17 000 postes sur la sellette. "Nous avons appris que le chiffre de 9 000 personnes était faux et qu'il pourrait s'agir de 17 000 personnes ou plus", indique The Register. "Dell conteste vigoureusement et indique que les chiffres cités par nos sources ne sont pas exacts tout en refusant de préciser combien de personnes sont concernées", fait aussi savoir le journal anglais.

Les sources évoquées par The Register, dont deux au sein de Dell et une issue d'un ancien employé, font état d'une suppression de 15% à 20% des effectifs globaux de constructeur, soit entre 16 et 22 000 personnes potentiellement concernées sur la base d'une masse salariale totale d'environ 110 000 personnes. Dell pourrait s'exprimer officiellement sur le sujet le 4 février prochain, juste avant son évènement de Las Vegas, Dell Computer 2014 Field Readiness Seminar, qui se déroulera du 6 au 15 février.

Dell