Le salaire de Steve Ballmer plonge suite aux résultats décevants de Microsoft

La part variable de la rémunération annuelle de Steve Ballmer a baissé de presque 10%. Les derniers résultats annuels décevants de Microsoft et le déclin des ventes de Windows 7 expliquent cette sanction.

Le patron de Microsoft a vu sa rémunération annuelle chuter de près de 10%. C'est plus précisément les bonus de Steve Ballmer, qui peuvent doubler son salaire, qui affichent cette baisse, pour atteindre 620 000 dollars, selon les documents officiels qui viennent d'être déposés à la SEC par le groupe américain. Sa rémunération fixe est stable, et s'élève cette année encore à 685 000 dollars –  un montant finalement  assez faible aux Etats-Unis sur ce secteur, comparé, par exemple, aux rémunérations de Larry Ellison d'Oracle (près de 100 millions de dollars ) ou de Tim Cook chez Apple (plus de 375 millions de dollars).

C'est la troisième année consécutive que Steve Ballmer n'empoche pas des bonus maximum. Les derniers résultats annuels de Microsoft, publiés fin juin, ont affiché, pour la première fois, une perte d'un demi-milliard de dollars, due à une charge de 6,2 milliards de dollars pour dépréciation des actifs de la division des services publicitaires en ligne. Mais ce n'est pas la seule raison qui explique la baisse du salaire du P-DG de Microsoft.

Les documents officiels déposés à la SEC indiquent que le déclin, de 3%, des ventes de Windows 7 sur un an a également été pris en compte. Autre raison invoquée : "l'échec de la division Windows à proposer aux utilisateurs de choisir leur navigateur" sur Windows 8,  "conformément aux engagements pris devant la commission européenne en 2009."  

Microsoft / Salaire informatique